Hyundai Motorsport a réussi à réparer la voiture de Neuville et de Nicolas Gilsoul. Un problème électrique était à la base de son abandon vendredi. Son équipier Dani Sordo n'a lui pas pu prendre le départ, son moteur étant trop endommagé. La première spéciale du jour, l'ES 13, Guanajuatito (24,96 km), a vu Ogier signer le meilleur temps, devançant Tänak de 8.2. Neuville, qui devait s'élancer en premier suite à son abandon vendredi, a signé le sixième chrono. L'équipe Hyundai Motorsport a alors commencé à jouer tactique. Dans la deuxième spéciale, Alfaro (16,99 km), Neuville a pointé au départ avec 11 minutes de retard. Le Belge a écopé d'une pénalité de 1:50. Ce qui signifie que Greensmith (Ford) est devenu le premier à s'élancer, avant Rovanperä (Toyota) et Elfyn Evans (Toyota), co-leader du championnat avec Neuville. Le résultat ne s'est pas fait attendre: Neuville a signé le scratch devant Tänak (+2.6) et Ogier (+3.5). Dans la troisième spéciale de la matinée, Derramadero (21,78 km), Tänak s'est montré le plus rapide devant Evans (2.7) et Ogier (6.1). Neuville, qui était bien parti, a loupé un virage et a fini avec le 5e chrono (+9.8). La même boucle sera à répéter dans l'après-midi (heure mexicaine) avec en plus trois courtes spéciales, deux à l'Autodrome et le 'Rock & Rally Leon'. Le rallye s'achève dimanche. Après les deux premières manches du championnat, Evans et Neuville se partagent la première place du championnat avec 42 points. Ogier suit à 5 longueurs. (Belga)

Hyundai Motorsport a réussi à réparer la voiture de Neuville et de Nicolas Gilsoul. Un problème électrique était à la base de son abandon vendredi. Son équipier Dani Sordo n'a lui pas pu prendre le départ, son moteur étant trop endommagé. La première spéciale du jour, l'ES 13, Guanajuatito (24,96 km), a vu Ogier signer le meilleur temps, devançant Tänak de 8.2. Neuville, qui devait s'élancer en premier suite à son abandon vendredi, a signé le sixième chrono. L'équipe Hyundai Motorsport a alors commencé à jouer tactique. Dans la deuxième spéciale, Alfaro (16,99 km), Neuville a pointé au départ avec 11 minutes de retard. Le Belge a écopé d'une pénalité de 1:50. Ce qui signifie que Greensmith (Ford) est devenu le premier à s'élancer, avant Rovanperä (Toyota) et Elfyn Evans (Toyota), co-leader du championnat avec Neuville. Le résultat ne s'est pas fait attendre: Neuville a signé le scratch devant Tänak (+2.6) et Ogier (+3.5). Dans la troisième spéciale de la matinée, Derramadero (21,78 km), Tänak s'est montré le plus rapide devant Evans (2.7) et Ogier (6.1). Neuville, qui était bien parti, a loupé un virage et a fini avec le 5e chrono (+9.8). La même boucle sera à répéter dans l'après-midi (heure mexicaine) avec en plus trois courtes spéciales, deux à l'Autodrome et le 'Rock & Rally Leon'. Le rallye s'achève dimanche. Après les deux premières manches du championnat, Evans et Neuville se partagent la première place du championnat avec 42 points. Ogier suit à 5 longueurs. (Belga)