Dans la première spéciale de la journée, Neuville a contrôlé en terminant 3e, à 3 secondes du Néerlandais Kevin Abbring (Hyundai). Le pilote belge a commenté sa prestation à l'issue de la course en indiquant que la route était "plutôt glissante". "Nous avions de la poussière dans la voiture, ça nous a distraits, et nous avons pris un croisement de manière un peu trop large", a-t-il précisé. La 11e spéciale a vu la victoire de l'Estonien Ott Tanak. En signant le deuxième chrono, Latvala se rapprochait quant à lui fortement de Neuville au général, ce dernier n'ayant fait que le 6e temps à 3,3 secondes du vainqueur. Neuville, aux côtés de Nicolas Gilsoul, a ensuite encore perdu une large partie de son avance sur le Finlandais lors de la dernière spéciale de la matinée, Latvala terminant 2e (à deux secondes) tandis que la paire belge accusait près de 9 secondes de retard sur le plus rapide de cette longue (44,26km) spéciale, le Norvégien Mads Ostberg (Ford). Le natif de Saint-Vith a indiqué après cette dernière spéciale de la matinée qu'il estimait avoir eu "une course plutôt bonne". "J'ai tout donné. (...) Au final, peut-être que j'ai été un peu trop prudent, mais je n'ai pas fait de fautes". (Belga)

Dans la première spéciale de la journée, Neuville a contrôlé en terminant 3e, à 3 secondes du Néerlandais Kevin Abbring (Hyundai). Le pilote belge a commenté sa prestation à l'issue de la course en indiquant que la route était "plutôt glissante". "Nous avions de la poussière dans la voiture, ça nous a distraits, et nous avons pris un croisement de manière un peu trop large", a-t-il précisé. La 11e spéciale a vu la victoire de l'Estonien Ott Tanak. En signant le deuxième chrono, Latvala se rapprochait quant à lui fortement de Neuville au général, ce dernier n'ayant fait que le 6e temps à 3,3 secondes du vainqueur. Neuville, aux côtés de Nicolas Gilsoul, a ensuite encore perdu une large partie de son avance sur le Finlandais lors de la dernière spéciale de la matinée, Latvala terminant 2e (à deux secondes) tandis que la paire belge accusait près de 9 secondes de retard sur le plus rapide de cette longue (44,26km) spéciale, le Norvégien Mads Ostberg (Ford). Le natif de Saint-Vith a indiqué après cette dernière spéciale de la matinée qu'il estimait avoir eu "une course plutôt bonne". "J'ai tout donné. (...) Au final, peut-être que j'ai été un peu trop prudent, mais je n'ai pas fait de fautes". (Belga)