Déjà le plus rapide du shakedown jeudi matin, Neuville a bouclé les 3,23 km de l'ES1 Olbia-Cabu Abbas en 2:26.8. Il devance de 0.5 le Japonais Takamoto Katsuta et de 0.7 le Britannique Elfyn Evans. Les Finlandais Kalle Rovanperä et Esapekka Lappi suivent à 1 seconde. "Ce sera un rallye difficile, avec beaucoup de graviers et des étapes exigeantes", a déclaré Neuville à l'arrivée. "J'espère un bon rallye. Nous sommes bien préparés. Il sera intéressant de comparer le choix des pneus d'aujourd'hui par rapport à ceux de demain." Vendredi, huit spéciales, réparties en deux boucles le matin et deux boucles l'après-midi, figurent au menu du deuxième rallye sur terre de la saison, après celui du Portugal. La chaleur devrait jouer un rôle dans le déroulement de ce rallye. Kalle Rovanperä domine actuellement le championnat avec 106 points, 46 de plus que Thierry Neuville. Ce dernier trouve en Sardaigne un terrain qui lui convient généralement, en témoignent ses deux victoires (2016 et 2016) et ses podiums (2e en 2013 et 2020, 3e en 2015, 2017 et 2021). (Belga)

Déjà le plus rapide du shakedown jeudi matin, Neuville a bouclé les 3,23 km de l'ES1 Olbia-Cabu Abbas en 2:26.8. Il devance de 0.5 le Japonais Takamoto Katsuta et de 0.7 le Britannique Elfyn Evans. Les Finlandais Kalle Rovanperä et Esapekka Lappi suivent à 1 seconde. "Ce sera un rallye difficile, avec beaucoup de graviers et des étapes exigeantes", a déclaré Neuville à l'arrivée. "J'espère un bon rallye. Nous sommes bien préparés. Il sera intéressant de comparer le choix des pneus d'aujourd'hui par rapport à ceux de demain." Vendredi, huit spéciales, réparties en deux boucles le matin et deux boucles l'après-midi, figurent au menu du deuxième rallye sur terre de la saison, après celui du Portugal. La chaleur devrait jouer un rôle dans le déroulement de ce rallye. Kalle Rovanperä domine actuellement le championnat avec 106 points, 46 de plus que Thierry Neuville. Ce dernier trouve en Sardaigne un terrain qui lui convient généralement, en témoignent ses deux victoires (2016 et 2016) et ses podiums (2e en 2013 et 2020, 3e en 2015, 2017 et 2021). (Belga)