Le Britannique Elfyn Evans (Toyota), son dernier rival pour le titre, est 2e à 5 petits dixièmes. Ogier peut toutefois voir venir au classement général, lui qui possède un matelas de 17 points sur son équipier. L'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) est 3e à 27.4. Deux spéciales étaient au programme samedi après-midi avec deux tours dans Sottozero, disputée sur le circuit. Le Belge a successivement signé les 3e et 2e temps. Il a échoué à 0.5 seconde de Sordo dans l'ES 13. "C'était une bonne spéciale pour nous mais si Dani ne fait pas d'erreur, ce sera compliqué d'aller le chercher. Je prends beaucoup de plaisir à piloter ici et je profite des derniers kilomètres avec cette voiture", a dit Neuville. La saison 2021 se terminera dimanche avec un deuxième passage dans Grand Prix (10,29 km) avant deux passages dans Serraglio (16,62 km), qui sera aussi le théâtre de la Power Stage. Il faudrait une catastrophe pour que le titre constructeurs échappe à Toyota, qui possède deux voitures aux deux premières places et 47 longueurs d'avance sur Hyundai alors que 52 points maximum sont à saisir ce weekend à Monza. (Belga)

Le Britannique Elfyn Evans (Toyota), son dernier rival pour le titre, est 2e à 5 petits dixièmes. Ogier peut toutefois voir venir au classement général, lui qui possède un matelas de 17 points sur son équipier. L'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) est 3e à 27.4. Deux spéciales étaient au programme samedi après-midi avec deux tours dans Sottozero, disputée sur le circuit. Le Belge a successivement signé les 3e et 2e temps. Il a échoué à 0.5 seconde de Sordo dans l'ES 13. "C'était une bonne spéciale pour nous mais si Dani ne fait pas d'erreur, ce sera compliqué d'aller le chercher. Je prends beaucoup de plaisir à piloter ici et je profite des derniers kilomètres avec cette voiture", a dit Neuville. La saison 2021 se terminera dimanche avec un deuxième passage dans Grand Prix (10,29 km) avant deux passages dans Serraglio (16,62 km), qui sera aussi le théâtre de la Power Stage. Il faudrait une catastrophe pour que le titre constructeurs échappe à Toyota, qui possède deux voitures aux deux premières places et 47 longueurs d'avance sur Hyundai alors que 52 points maximum sont à saisir ce weekend à Monza. (Belga)