Après les 15,2 kilomètres en nocturne de la première spéciale dans les Alpes-Maritimes, Ogier a devancé Loeb de 5,4 secondes et Elfyn Evans (Toyota) de 9,3 secondes. Thierry Neuville est 7e à 15.0 d'Ogier. "C'était diffiile", a indiqué le pilote belge sur Tiwtter. "Je ne pouvais pas aller vite et j'ai perdu les freins et les pneus assez tôt. Nous n'avons que 20 gommes tendres et nous savions qu'aujourd'hui, il faudrait faire des compromis. Espérons que cela paiera plus tard dans le weekend". Une seconde spéciale est prévue jeudi soir, "La Bollène-Vésubie/Moulinet" (23,25 km), avec au programme le célèbre col de Turini. Vendredi, deux boucles de trois spéciales dans le parc national de Mercantour figurent au programme, pour un total de 97,86 km chronométrés. Samedi, le rallye se disputera dans les Alpes-de-Haute-Provence, pour 92,46 km de compétition (cinq spéciales), avec notamment le légendaire col de Fontbell (1.304m d'altitude), ouvert en hiver uniquement pour le Monte-Carlo avec souvent de la neige et du verglas pour corser la situation. Dimanche, deux spéciales inédites, à répéter deux fois, termineront cette édition 2022: La Penne/Collongues (19,37 km) et Briançonnet/Entrevaux (14,26 km), la dernière citée servant également de Power Stage. En tout, ce Monte-Carlo propose 296,03 km de spéciales. (Belga)

Après les 15,2 kilomètres en nocturne de la première spéciale dans les Alpes-Maritimes, Ogier a devancé Loeb de 5,4 secondes et Elfyn Evans (Toyota) de 9,3 secondes. Thierry Neuville est 7e à 15.0 d'Ogier. "C'était diffiile", a indiqué le pilote belge sur Tiwtter. "Je ne pouvais pas aller vite et j'ai perdu les freins et les pneus assez tôt. Nous n'avons que 20 gommes tendres et nous savions qu'aujourd'hui, il faudrait faire des compromis. Espérons que cela paiera plus tard dans le weekend". Une seconde spéciale est prévue jeudi soir, "La Bollène-Vésubie/Moulinet" (23,25 km), avec au programme le célèbre col de Turini. Vendredi, deux boucles de trois spéciales dans le parc national de Mercantour figurent au programme, pour un total de 97,86 km chronométrés. Samedi, le rallye se disputera dans les Alpes-de-Haute-Provence, pour 92,46 km de compétition (cinq spéciales), avec notamment le légendaire col de Fontbell (1.304m d'altitude), ouvert en hiver uniquement pour le Monte-Carlo avec souvent de la neige et du verglas pour corser la situation. Dimanche, deux spéciales inédites, à répéter deux fois, termineront cette édition 2022: La Penne/Collongues (19,37 km) et Briançonnet/Entrevaux (14,26 km), la dernière citée servant également de Power Stage. En tout, ce Monte-Carlo propose 296,03 km de spéciales. (Belga)