Leader au championnat du monde, Neuville défend sa position avec 13 points d'avance sur l'Estonien Ott Tänak (Toyota Yaris) et 23 sur le Français Sebastien Ogier (M-Sport-Ford Fiesta). Ogier a terminé 4e de la spéciale d'ouverture à 4/10e de Lappi, Tänak terminant 5e à 9/10e. Après la courte spéciale d'ouverture, vendredi fera découvrir aux pilotes une nouvelle ES (5-6) et un itinéraire modifié pour les autres, étoffé de segments sur asphalte sur 110,76 km. Avec ses neuf spéciales et ses 150 km chronométrés, sans assistance mécanique à la mi-journée, samedi promet d'être un véritable moment de bravoure. Cinq ES seront encore au programme dimanche. La Power Stage, qui offre des points bonus aux cinq pilotes les plus rapides, n'est exceptionnellement pas la dernière mais la deuxième spéciale du jour. Les deux derniers Rallyes ensuite sont prévus en Catalogne avec le Rallye d'Espagne (25-28 octobre) et en Australie (15 au 18 novembre). (Belga)