En tête du rallye après la première spéciale jeudi, Neuville a connu un début de journée compliquée en signant le 10e temps de l'ES2 puis le 9e temps de l'ES3 et le 7e de l'ES4 pour dégringoler à la 7e place au classement général. Après l'annulation de l'ES5 pour des raisons de sécurité, le Saint-Vithois a bouclé la première partie de sa journée sur une bonne note avec le deuxième temps de l'ES6. Au classement général, Neuville pointe désormais à la 7e place à 25.7 secondes d'Ott Tänak qui occupe la tête avec 6.2 secondes d'avance sur le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) et 11.1 secondes sur le Britannique Elfyn Evans (Toyota). Vendredi après-midi, quatre spéciales sont encore au programme pour boucler les 124,9 km chronométrés de la journée. Samedi, huit spéciales sont prévues pour un total de 150.3 km chronométrés avant les quatre dernières spéciales dimanche réparties sur 43,9 km. Après le rallye de Finlande, les pilotes s'arrêteront en Belgique pour le rallye d'Ypres prévu du 18 au 21 août. (Belga)

En tête du rallye après la première spéciale jeudi, Neuville a connu un début de journée compliquée en signant le 10e temps de l'ES2 puis le 9e temps de l'ES3 et le 7e de l'ES4 pour dégringoler à la 7e place au classement général. Après l'annulation de l'ES5 pour des raisons de sécurité, le Saint-Vithois a bouclé la première partie de sa journée sur une bonne note avec le deuxième temps de l'ES6. Au classement général, Neuville pointe désormais à la 7e place à 25.7 secondes d'Ott Tänak qui occupe la tête avec 6.2 secondes d'avance sur le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) et 11.1 secondes sur le Britannique Elfyn Evans (Toyota). Vendredi après-midi, quatre spéciales sont encore au programme pour boucler les 124,9 km chronométrés de la journée. Samedi, huit spéciales sont prévues pour un total de 150.3 km chronométrés avant les quatre dernières spéciales dimanche réparties sur 43,9 km. Après le rallye de Finlande, les pilotes s'arrêteront en Belgique pour le rallye d'Ypres prévu du 18 au 21 août. (Belga)