À la mi-parcours du premier jour de course, Thierry Neuville occupait la quatrième position. Une fois toutes les spéciales terminées, le Belge reculait d'un rang au classement provisoire. "Notre objectif était de réussir à nous accrocher à cette quatrième place cet après-midi. Malheureusement, nous n'y sommes pas parvenus. Mais l'écart avec la quatrième place n'est que de sept secondes", réagissait-il en fin de journée. "Nous savions qu'il s'agirait d'une journée compliquée pour nous. Je n'ai pas une pleine confiance dans le comportement de la voiture. Cependant, à la fin de la journée, ça s'est mieux déroulé que prévu." Le rallye d'Estonie est un rallye très rapide qui se dispute sur un parcours de graviers, de virages aveugles et qui comporte de nombreux sauts. "C'est un rallye spécifique lors duquel on atteint des vitesses élevées sur des routes très étroites. J'espère que demain nous connaîtrons encore une journée sans soucis, comme ça a été le cas ce vendredi. On verra bien. Quoi qu'il en soit, demain sera une journée dangereuse. Nous ne savons pas encore qui remportera ce rallye. Mais ce que je sais, c'est que je veux monter sur le podium", concluait le pilote belge. (Belga)

À la mi-parcours du premier jour de course, Thierry Neuville occupait la quatrième position. Une fois toutes les spéciales terminées, le Belge reculait d'un rang au classement provisoire. "Notre objectif était de réussir à nous accrocher à cette quatrième place cet après-midi. Malheureusement, nous n'y sommes pas parvenus. Mais l'écart avec la quatrième place n'est que de sept secondes", réagissait-il en fin de journée. "Nous savions qu'il s'agirait d'une journée compliquée pour nous. Je n'ai pas une pleine confiance dans le comportement de la voiture. Cependant, à la fin de la journée, ça s'est mieux déroulé que prévu." Le rallye d'Estonie est un rallye très rapide qui se dispute sur un parcours de graviers, de virages aveugles et qui comporte de nombreux sauts. "C'est un rallye spécifique lors duquel on atteint des vitesses élevées sur des routes très étroites. J'espère que demain nous connaîtrons encore une journée sans soucis, comme ça a été le cas ce vendredi. On verra bien. Quoi qu'il en soit, demain sera une journée dangereuse. Nous ne savons pas encore qui remportera ce rallye. Mais ce que je sais, c'est que je veux monter sur le podium", concluait le pilote belge. (Belga)