L'Estonien, actuel leader du championnat du monde, a ainsi affirmé ses prétentions pour une 5e victoire cette saison, se montrant aussi à l'aise sur l'asphalte allemande que sur la terre finlandaise il y a 15 jours. "Cela va être extrêmement serré", a-t-il toutefois affirmé à l'arrivée de cette unique spéciale de la journée, longue de 5,2 km, ajoutant: "cela va être intéressant demain" (vendredi). "Le feeling avec la voiture était OK mais il y avait de la poussière à certains endroits et cela m'a un peu perturbé", a pour sa part déclaré Thierry Neuville. "Dans l'ensemble, tout est OK et je me suis régalé dans la spéciale. On peut s'attendre à une belle bagarre ce weekend". Quatre autres Belges sont engagés en Allemagne. Guillaume de Mevius (Citroen C3 R5) est 23e (8e en WRC2), Sébastien Bedoret (Skoda Fabia R5) est 25e, Pieter Tsjoen (Skoda Fabia R5) 28e et Pieter-Jan Michiel Cracco (Skoda Fabia R5) 29e. Le rallye entrera alors dans le vif du sujet vendredi avec sept spéciales disputées dans la journée et s'achèvera dimanche au terme de 19 spéciales. (Belga)