Les conditions étaient très compliquées dimanche matin à Coffs Harbour après une nuit pluvieuse. D'ailleurs, de nombreux pilotes sont partis à la faute dans la 20e spéciale, dont Craig Breen (Citroën C3 WRC), Ott Tänak et Thierry Neuville. Toutefois, le Belge est revenu à 17.6 du Britannique Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC). Le Belge, qui n'a "rien à perdre", va donc "donner le maximum" pour refaire une partie de son retard. "J'essaie de rester sur la route, bien sûr, et de voir ce qui peut se passer", a déclaré Neuville, déjà passé tout proche d'une erreur fatale à force de prendre tous les risques. Tänak, Ogier et Neuville peuvent tous les trois encore enlever le titre mondial. Sauf erreur ou malchance, le Français devrait être couronné pour la sixième fois de rang. Neuville compte trois points de retard sur Ogier alors que Tänak doit absolument s'imposer pour maintenir intactes ses chances de titre. Si Ogier parvient à marquer les huit points de la 6e place en restant devant Neuville, cela lui serait suffisant, même si Tänak s'impose, pour décrocher le titre quel que soit le résultat de la 24e et dernière épreuve spéciale, une "Power Stage" pouvant rapporter jusqu'à cinq points de bonus. La pluie ne devrait pas faire son retour et le parcours va être plus sec pour le nouveau passage. (Belga)

Les conditions étaient très compliquées dimanche matin à Coffs Harbour après une nuit pluvieuse. D'ailleurs, de nombreux pilotes sont partis à la faute dans la 20e spéciale, dont Craig Breen (Citroën C3 WRC), Ott Tänak et Thierry Neuville. Toutefois, le Belge est revenu à 17.6 du Britannique Elfyn Evans (Ford Fiesta WRC). Le Belge, qui n'a "rien à perdre", va donc "donner le maximum" pour refaire une partie de son retard. "J'essaie de rester sur la route, bien sûr, et de voir ce qui peut se passer", a déclaré Neuville, déjà passé tout proche d'une erreur fatale à force de prendre tous les risques. Tänak, Ogier et Neuville peuvent tous les trois encore enlever le titre mondial. Sauf erreur ou malchance, le Français devrait être couronné pour la sixième fois de rang. Neuville compte trois points de retard sur Ogier alors que Tänak doit absolument s'imposer pour maintenir intactes ses chances de titre. Si Ogier parvient à marquer les huit points de la 6e place en restant devant Neuville, cela lui serait suffisant, même si Tänak s'impose, pour décrocher le titre quel que soit le résultat de la 24e et dernière épreuve spéciale, une "Power Stage" pouvant rapporter jusqu'à cinq points de bonus. La pluie ne devrait pas faire son retour et le parcours va être plus sec pour le nouveau passage. (Belga)