Rovanperä est toujours devant mais ne compte plus que 16.8 secondes d'avance sur l'Estonien Ott Tänak (Hyundai), 2e, et 57.8 sur l'Irlandais Craig Breen (Ford Puma) 3e. Après avoir écopé de deux pénalités la veille, une de 40 secondes et une autre d'une minute pour excès de vitesse hors spéciale, Thierry Neuville (Hyundai) pointe à la 4e place à 1:24. de Rovanperä, leader au classement mondial des pilotes. "On essaye de rester motivés, même si ce n'est pas toujours facile. On est là et on ne va rien lâcher", a lâché le pilote germanophone, 2e au classement mondial WRC, à l'issue de l'ES12 où il a réalisé le scratch, soldant la première boucle de la journée. Une seconde boucle de quatre spéciales est au programme de l'après-midi à Zagreb. Le même programme attend les pilotes dimanche. "C'est un rallye tellement compliqué et je suis heureux de n'avoir eu qu'une seule crevaison, on essaie de continuer comme ça", a confié de son côté Ott Tänak, le coéquipier de Thierry Neuville chez Hyundai. "Ott a vraiment été rapide aujourd'hui et je pense que cela va être compliqué cet après-midi de le laisser derrière", a avoué Kalle Rovanperä. "On va voir ce que l'on peut faire. Il va falloir être aussi très propre." (Belga)

Rovanperä est toujours devant mais ne compte plus que 16.8 secondes d'avance sur l'Estonien Ott Tänak (Hyundai), 2e, et 57.8 sur l'Irlandais Craig Breen (Ford Puma) 3e. Après avoir écopé de deux pénalités la veille, une de 40 secondes et une autre d'une minute pour excès de vitesse hors spéciale, Thierry Neuville (Hyundai) pointe à la 4e place à 1:24. de Rovanperä, leader au classement mondial des pilotes. "On essaye de rester motivés, même si ce n'est pas toujours facile. On est là et on ne va rien lâcher", a lâché le pilote germanophone, 2e au classement mondial WRC, à l'issue de l'ES12 où il a réalisé le scratch, soldant la première boucle de la journée. Une seconde boucle de quatre spéciales est au programme de l'après-midi à Zagreb. Le même programme attend les pilotes dimanche. "C'est un rallye tellement compliqué et je suis heureux de n'avoir eu qu'une seule crevaison, on essaie de continuer comme ça", a confié de son côté Ott Tänak, le coéquipier de Thierry Neuville chez Hyundai. "Ott a vraiment été rapide aujourd'hui et je pense que cela va être compliqué cet après-midi de le laisser derrière", a avoué Kalle Rovanperä. "On va voir ce que l'on peut faire. Il va falloir être aussi très propre." (Belga)