Neuville a dû s'élancer en deuxième position vendredi. "Malgré cette position de départ pas très bonne, tout s'est bien passé. Après les quatre étapes du vendredi matin, j'avais aussi un bon sentiment. La voiture a bien fonctionné, nous aurions pu attaquer et nous étions troisièmes. Je n'avais pas beaucoup de contrôle sur l'arrière de la voiture, mais l'équipe a fait quelques changements pendant la pause déjeuner pour améliorer cela", a expliqué le Saint-Vithois. Même après le deuxième passage dans la spéciale d'El Chocolate, Neuville était encore virtuellement sur le podium. "Parce que l'étape suivante a été annulée, nous avons dû attendre un peu, mais l'attention était toujours là. Pendant le trajet depuis Las Minas, quelque chose s'est produit soudainement et nous avons dû mettre la voiture de côté. Une fin de journée très frustrante pour l'équipe. Nous espérons pouvoir redémarrer samedi, mais la voiture doit d'abord être examinée". . (Belga)

Neuville a dû s'élancer en deuxième position vendredi. "Malgré cette position de départ pas très bonne, tout s'est bien passé. Après les quatre étapes du vendredi matin, j'avais aussi un bon sentiment. La voiture a bien fonctionné, nous aurions pu attaquer et nous étions troisièmes. Je n'avais pas beaucoup de contrôle sur l'arrière de la voiture, mais l'équipe a fait quelques changements pendant la pause déjeuner pour améliorer cela", a expliqué le Saint-Vithois. Même après le deuxième passage dans la spéciale d'El Chocolate, Neuville était encore virtuellement sur le podium. "Parce que l'étape suivante a été annulée, nous avons dû attendre un peu, mais l'attention était toujours là. Pendant le trajet depuis Las Minas, quelque chose s'est produit soudainement et nous avons dû mettre la voiture de côté. Une fin de journée très frustrante pour l'équipe. Nous espérons pouvoir redémarrer samedi, mais la voiture doit d'abord être examinée". . (Belga)