Au service de Primoz Roglic, 2e du général, pendant une journée marquée par de nombreuses bordures, Wout van Aert a brillamment protégé le Slovène avant de jouer sa carte dans le final. "Je ne m'attendais pas à cette victoire, j'étais concentré sur Primoz", a explique 'WVA'. "C'est parti très vite dès le début. Je dois dire que l'étape disputée par la formation BORA-hansgrohe a été impressionnante. Ils ont tout donné dans la première montée et ont mis à mal les sprinteurs", a analysé l'Anversois. "C'est resté encore très mouvementé par la suite. Tout le monde avait peur des bordures, nous avons dépensé beaucoup d'énergie pour rester bien placés. Je pense que j'ai passé toute la journée avec Primoz." Après les coups de force des équipes BORA-hansgrohe et Ineos au fil de la journée, c'est un peloton d'une quarantaine d'unités qui s'est joué la victoire finale. "Je ne m'attendais pas à ce que ce soit un tel désordre à la fin. Cela aurait été dommage de ne pas essayer", a déclaré Wout van Aert, pour qui le seul objectif de la journée était d'amener son leader sain et sauf à l'arrivée. Après un sprint lancé dans un "timing parfait", Van Aert a remporté son troisième succès sur les routes du Tour. "C'est vraiment chouette de pouvoir conclure. C'est une bonne journée pour l'équipe: certains favoris au général perdent du temps et j'ai pu l'emporter. C'est incroyable." (Belga)

Au service de Primoz Roglic, 2e du général, pendant une journée marquée par de nombreuses bordures, Wout van Aert a brillamment protégé le Slovène avant de jouer sa carte dans le final. "Je ne m'attendais pas à cette victoire, j'étais concentré sur Primoz", a explique 'WVA'. "C'est parti très vite dès le début. Je dois dire que l'étape disputée par la formation BORA-hansgrohe a été impressionnante. Ils ont tout donné dans la première montée et ont mis à mal les sprinteurs", a analysé l'Anversois. "C'est resté encore très mouvementé par la suite. Tout le monde avait peur des bordures, nous avons dépensé beaucoup d'énergie pour rester bien placés. Je pense que j'ai passé toute la journée avec Primoz." Après les coups de force des équipes BORA-hansgrohe et Ineos au fil de la journée, c'est un peloton d'une quarantaine d'unités qui s'est joué la victoire finale. "Je ne m'attendais pas à ce que ce soit un tel désordre à la fin. Cela aurait été dommage de ne pas essayer", a déclaré Wout van Aert, pour qui le seul objectif de la journée était d'amener son leader sain et sauf à l'arrivée. Après un sprint lancé dans un "timing parfait", Van Aert a remporté son troisième succès sur les routes du Tour. "C'est vraiment chouette de pouvoir conclure. C'est une bonne journée pour l'équipe: certains favoris au général perdent du temps et j'ai pu l'emporter. C'est incroyable." (Belga)