Le Sportif de l'année s'est dit en forme et avouait avoir bien récupéré après sa démonstration de la veille en Coupe du monde à Termonde. "Le soir, j'avoue que je sentais bien les efforts consentis durant la journée parce que le parcours était boueux, mais ce matin, j'avais bien récupéré. J'ai pris un départ parfait et j'ai tenté de faire la différence assez vite. Je me suis retrouvé assez vite tout seul, c'était encore long, mais j'ai essayé de bien rester dans le rythme", a expliqué le coureur belge au micro des organisateurs. La seule frayeur pour le champion de Belgique aura été une glissade peu après la mi-course. "C'est difficile de toujours rester concentré à 100% et de ne pas commettre de fautes. J'ai glissé sur une racine d'un arbre. Cela a été une sorte de wake-up call. J'ai terminé la course en n'y pensant pas trop, mais en restant vraiment bien concentré. La suite du programme va être chargée, j'ai quand même beaucoup donné hier et aujourd'hui, mais chaque fois que je prends le départ d'un cross c'est pour le gagner, cela a toujours été comme ça et cela ne va pas changer." Les prochains rendez-vous seront les manches du trophée X2O à Loenhout le 30 décembre puis Baal le 1er janvier et Herentals, chez lui, le 5 janvier avec entre-temps la manche de Coupe du monde à Hulst le 2 janvier aux Pays-Bas. Wout van Aert, 27 ans, a répété ne pas se positionner encore pour sa participation aux championnats du monde le 29 janvier à Fayetteville aux Etats-Unis, suivant son programme jusqu'aux championnats de Belgique le 9 janvier à Middelkerke. "Je crains que la même question revienne tous les jours, mais la réponse sera toujours la même", a-t-il conclu. (Belga)

Le Sportif de l'année s'est dit en forme et avouait avoir bien récupéré après sa démonstration de la veille en Coupe du monde à Termonde. "Le soir, j'avoue que je sentais bien les efforts consentis durant la journée parce que le parcours était boueux, mais ce matin, j'avais bien récupéré. J'ai pris un départ parfait et j'ai tenté de faire la différence assez vite. Je me suis retrouvé assez vite tout seul, c'était encore long, mais j'ai essayé de bien rester dans le rythme", a expliqué le coureur belge au micro des organisateurs. La seule frayeur pour le champion de Belgique aura été une glissade peu après la mi-course. "C'est difficile de toujours rester concentré à 100% et de ne pas commettre de fautes. J'ai glissé sur une racine d'un arbre. Cela a été une sorte de wake-up call. J'ai terminé la course en n'y pensant pas trop, mais en restant vraiment bien concentré. La suite du programme va être chargée, j'ai quand même beaucoup donné hier et aujourd'hui, mais chaque fois que je prends le départ d'un cross c'est pour le gagner, cela a toujours été comme ça et cela ne va pas changer." Les prochains rendez-vous seront les manches du trophée X2O à Loenhout le 30 décembre puis Baal le 1er janvier et Herentals, chez lui, le 5 janvier avec entre-temps la manche de Coupe du monde à Hulst le 2 janvier aux Pays-Bas. Wout van Aert, 27 ans, a répété ne pas se positionner encore pour sa participation aux championnats du monde le 29 janvier à Fayetteville aux Etats-Unis, suivant son programme jusqu'aux championnats de Belgique le 9 janvier à Middelkerke. "Je crains que la même question revienne tous les jours, mais la réponse sera toujours la même", a-t-il conclu. (Belga)