Van Aert et van der Poel se sont isolés en tête lors du troisième tour. À la mi-course, ils possédaient 25 secondes d'avance sur le duo Bosmans-David van der Poel. À deux tours de la fin, Mathieu van der Poel a tenté d'accélérer, mais a pris trop de risques. Sa pédale gauche a accroché une barrière Nadar et il s'est retrouvé au sol. Wout van Aert en a profité pour s'en aller décrocher sa septième victoire de la saison. "Le scenario de la semaine dernière au Superprestige (ndlr: gagné par van der Poel) était en train de se répéter lorsque van der Poel a pris trop de risques dans ce virage et a chuté", a raconté van Aert. "Heureusement, je n'étais pas dans la roue de Mathieu quand il est tombé. J'ai pu passer à côté de lui. J'ai roulé à fond dans le dernier tour et un peu augmenté cette avance." "L'an passé, je m'étais incliné face à Lars van der Haar. Cette fois, c'était bingo. Je suis heureux d'avoir pu gagner ce cross au nom de Niels Albert. Nous avons travaillé ensemble et c'est chouette d'être au palmarès de son épreuve. Après deux tours, c'était évident qu'on aurait eu un nouveau duel entre Mathieu van der Poel et moi-même. Nous nous sommes parfois regardés, ce qui a permis à Wietse Bosmans de revenir. Puis nous avons réaccéléré. Cela semblait être parti pour une lutte jusqu'au bout de la course jusqu'à ce que Mathieu van der Poel se retrouve au sol." (Belga)

Van Aert et van der Poel se sont isolés en tête lors du troisième tour. À la mi-course, ils possédaient 25 secondes d'avance sur le duo Bosmans-David van der Poel. À deux tours de la fin, Mathieu van der Poel a tenté d'accélérer, mais a pris trop de risques. Sa pédale gauche a accroché une barrière Nadar et il s'est retrouvé au sol. Wout van Aert en a profité pour s'en aller décrocher sa septième victoire de la saison. "Le scenario de la semaine dernière au Superprestige (ndlr: gagné par van der Poel) était en train de se répéter lorsque van der Poel a pris trop de risques dans ce virage et a chuté", a raconté van Aert. "Heureusement, je n'étais pas dans la roue de Mathieu quand il est tombé. J'ai pu passer à côté de lui. J'ai roulé à fond dans le dernier tour et un peu augmenté cette avance." "L'an passé, je m'étais incliné face à Lars van der Haar. Cette fois, c'était bingo. Je suis heureux d'avoir pu gagner ce cross au nom de Niels Albert. Nous avons travaillé ensemble et c'est chouette d'être au palmarès de son épreuve. Après deux tours, c'était évident qu'on aurait eu un nouveau duel entre Mathieu van der Poel et moi-même. Nous nous sommes parfois regardés, ce qui a permis à Wietse Bosmans de revenir. Puis nous avons réaccéléré. Cela semblait être parti pour une lutte jusqu'au bout de la course jusqu'à ce que Mathieu van der Poel se retrouve au sol." (Belga)