"C'était une journée super dure, une journée difficile après l'étape de mercredi", a déclaré van Aert à Sporza. "Même si, en tant qu'équipe, nous avons bien récupéré pour défendre le maillot, c'était super dur, et il y aura beaucoup de batailles à venir. J'ai vraiment souffert. Je me sentais bien et nous avons essayé de contrôler la situation pour que ce soit difficile pour tout le monde, donc nous avons fait quelques bonnes relances dans la montée. Jonas est vraiment un poids plume, donc c'est à son avantage quand on fait des montées difficiles." Van Aert n'a pas tari d'éloges sur le leader Vingegaard. "Il a connu une très grande évolution", a-t-il ajouté. "Nous sommes arrivés dans l'équipe la même année. Il n'est plus le coureur qu'il était alors et il a gagné en confiance grâce à ses performances. Il ose s'exprimer quand il est bon et c'est toujours agréable de pouvoir travailler avec quelqu'un comme lui." (Belga)

"C'était une journée super dure, une journée difficile après l'étape de mercredi", a déclaré van Aert à Sporza. "Même si, en tant qu'équipe, nous avons bien récupéré pour défendre le maillot, c'était super dur, et il y aura beaucoup de batailles à venir. J'ai vraiment souffert. Je me sentais bien et nous avons essayé de contrôler la situation pour que ce soit difficile pour tout le monde, donc nous avons fait quelques bonnes relances dans la montée. Jonas est vraiment un poids plume, donc c'est à son avantage quand on fait des montées difficiles." Van Aert n'a pas tari d'éloges sur le leader Vingegaard. "Il a connu une très grande évolution", a-t-il ajouté. "Nous sommes arrivés dans l'équipe la même année. Il n'est plus le coureur qu'il était alors et il a gagné en confiance grâce à ses performances. Il ose s'exprimer quand il est bon et c'est toujours agréable de pouvoir travailler avec quelqu'un comme lui." (Belga)