Cinq coureurs sont partis en début de course, les Britanniques Oliver Stockwell (équipe de Grande-Bretagne), Jacob Scott (Canyon dhb SunGod) et Max Walker (Trinity Racing), l'Américain Joey Rosskopf (Rally Cycling) et le Sud-Africain Nic Dlamini (Qhubeka NextHash). Les échappés n'ont jamais pu creuser un écart significatif sur le peloton, qui a fini par les reprendre à 21 km de l'arrivée. Le champion du monde français Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep), vainqueur du Tour de Grande-Bretagne 2018, a produit son effort un peu tôt lors d'une arrivée en légère montée, favorable aux costauds. Il s'est fait déposer à quelques dizaines de mètres de la ligne par Wout van Aert, qui disputait dimanche sa première course après les Jeux Olympiques de Tokyo où il a décroché la médaille d'argent dans la course en ligne. Wout van Aert a décroché dimanche sa 26e victoire sur la route, la 9e cette saison après deux étapes de Tirreno-Adriatico, Gand-Wevelgem, l'Amstel Gold Race, le championnat de Belgique et trois étapes au Tour de France. Wout van Aert est, tout comme Julian Alaphilippe, en Grande-Bretagne pour peaufiner sa préparation pour les Mondiaux qui auront lieu fin du mois en Belgique. Lundi, la deuxième étape reliera Sherford à Exeter (184 km). Le 17e Tour de Grande-Bretagne s'achèvera dimanche prochain à Aberdeen au terme de la 8e étape. Le Néerlandais Mathieu van der Poel s'était adjugé la dernière édition, en 2019. (Belga)

Cinq coureurs sont partis en début de course, les Britanniques Oliver Stockwell (équipe de Grande-Bretagne), Jacob Scott (Canyon dhb SunGod) et Max Walker (Trinity Racing), l'Américain Joey Rosskopf (Rally Cycling) et le Sud-Africain Nic Dlamini (Qhubeka NextHash). Les échappés n'ont jamais pu creuser un écart significatif sur le peloton, qui a fini par les reprendre à 21 km de l'arrivée. Le champion du monde français Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep), vainqueur du Tour de Grande-Bretagne 2018, a produit son effort un peu tôt lors d'une arrivée en légère montée, favorable aux costauds. Il s'est fait déposer à quelques dizaines de mètres de la ligne par Wout van Aert, qui disputait dimanche sa première course après les Jeux Olympiques de Tokyo où il a décroché la médaille d'argent dans la course en ligne. Wout van Aert a décroché dimanche sa 26e victoire sur la route, la 9e cette saison après deux étapes de Tirreno-Adriatico, Gand-Wevelgem, l'Amstel Gold Race, le championnat de Belgique et trois étapes au Tour de France. Wout van Aert est, tout comme Julian Alaphilippe, en Grande-Bretagne pour peaufiner sa préparation pour les Mondiaux qui auront lieu fin du mois en Belgique. Lundi, la deuxième étape reliera Sherford à Exeter (184 km). Le 17e Tour de Grande-Bretagne s'achèvera dimanche prochain à Aberdeen au terme de la 8e étape. Le Néerlandais Mathieu van der Poel s'était adjugé la dernière édition, en 2019. (Belga)