"Deux secondes, ce n'est pas beaucoup, mais ça fait une différence", a déclaré Wout van Aert au micro des organisateurs. "J'ai été battu par le champion du monde. J'aime gagner mais je dois l'accepter et je suis content de ma performance. Je pense que je suis très bien parti, j'étais à la limite dans les virages et c'est peut-être pour ça que j'avais l'avantage sur Filippo au premier intermédiaire. Dans la deuxième partie, je pensais tenir un bon rythme, mais il était beaucoup plus rapide. Et dans le final, j'ai retrouvé mon rythme mais c'était un peu court à l'arrivée. Je pense qu'il est le meilleur rouleur du monde. Si je finis à seulement deux secondes après un chrono plutôt long, ça dit quelque chose sur ma forme. Je suis vraiment content de la façon dont les choses se passent. Pour l'instant, c'est un bon Dauphiné. J'ai ce beau maillot et je vais essayer d'en profiter dans les prochains jours". Au général, Wout van Aert, vainqueur de la 1e étape, possède 53 secondes d'avance sur l'Italien Mattia Cattaneo (QuickStep Alpha Vynil) et 56 sur le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma). (Belga)

"Deux secondes, ce n'est pas beaucoup, mais ça fait une différence", a déclaré Wout van Aert au micro des organisateurs. "J'ai été battu par le champion du monde. J'aime gagner mais je dois l'accepter et je suis content de ma performance. Je pense que je suis très bien parti, j'étais à la limite dans les virages et c'est peut-être pour ça que j'avais l'avantage sur Filippo au premier intermédiaire. Dans la deuxième partie, je pensais tenir un bon rythme, mais il était beaucoup plus rapide. Et dans le final, j'ai retrouvé mon rythme mais c'était un peu court à l'arrivée. Je pense qu'il est le meilleur rouleur du monde. Si je finis à seulement deux secondes après un chrono plutôt long, ça dit quelque chose sur ma forme. Je suis vraiment content de la façon dont les choses se passent. Pour l'instant, c'est un bon Dauphiné. J'ai ce beau maillot et je vais essayer d'en profiter dans les prochains jours". Au général, Wout van Aert, vainqueur de la 1e étape, possède 53 secondes d'avance sur l'Italien Mattia Cattaneo (QuickStep Alpha Vynil) et 56 sur le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma). (Belga)