L'année dernière, Van Aert s'était imposé avec 31 secondes d'avance sur Yves Lampaert et 38 sur Remco Evenepoel qui seront tous les deux absents. "Je ne vais pas dire que je suis déjà certain de gagner. Une telle course doit toujours être roulée. Mon plus gros concurrent est certainement Victor Campenaerts, un spécialiste du contre-la-montre. C'est aussi dommage que Remco Evenepoel et Yves Lampaert ont dû déclarer forfait. Il ne faut pas non plus oublier Thomas De Gendt", a confié le coureur de Jumbo-Visma. Le champion de Belgique en titre n'a cependant pas encore reconnu le parcours. "Je viens seulement de rentrer du Dauphiné et j'ai préféré un peu me reposer. Je reconnaîtrai le parcours demain. Je connais bien le domaine militaire de Coxyde pour y avoir fait de nombreuses courses de cyclo-cross. Ce sera peut-être un avantage même si on ne roulera pas dans le sable", a souri Van Aert. Ce championnat de Belgique sera également le premier contre-la-montre de Van Aert depuis celui où il avait chuté au Tour de France l'année dernière à Pau. "J'avais pris le départ avec mon maillot tricolore et je n'en ai pas gardé un bon souvenir. C'est pour cela que j'en veux un autre et je veux le montrer plus souvent. Je n'ai pas besoin d'être champion de Belgique mais on ne peut pas passer à côté d'un tel titre", a conclu Van Aert. (Belga)

L'année dernière, Van Aert s'était imposé avec 31 secondes d'avance sur Yves Lampaert et 38 sur Remco Evenepoel qui seront tous les deux absents. "Je ne vais pas dire que je suis déjà certain de gagner. Une telle course doit toujours être roulée. Mon plus gros concurrent est certainement Victor Campenaerts, un spécialiste du contre-la-montre. C'est aussi dommage que Remco Evenepoel et Yves Lampaert ont dû déclarer forfait. Il ne faut pas non plus oublier Thomas De Gendt", a confié le coureur de Jumbo-Visma. Le champion de Belgique en titre n'a cependant pas encore reconnu le parcours. "Je viens seulement de rentrer du Dauphiné et j'ai préféré un peu me reposer. Je reconnaîtrai le parcours demain. Je connais bien le domaine militaire de Coxyde pour y avoir fait de nombreuses courses de cyclo-cross. Ce sera peut-être un avantage même si on ne roulera pas dans le sable", a souri Van Aert. Ce championnat de Belgique sera également le premier contre-la-montre de Van Aert depuis celui où il avait chuté au Tour de France l'année dernière à Pau. "J'avais pris le départ avec mon maillot tricolore et je n'en ai pas gardé un bon souvenir. C'est pour cela que j'en veux un autre et je veux le montrer plus souvent. Je n'ai pas besoin d'être champion de Belgique mais on ne peut pas passer à côté d'un tel titre", a conclu Van Aert. (Belga)