"Je n'ai pas tenté de prendre l'échappée parce que mes jambes ont quand même été bien entamées par la montagne", a déclaré van Aert au micro des organisateurs. "Nous n'avions pas à supporter le poids de la course, mais j'ai vu plusieurs équipes contrôler. Cette échappée était quand même très forte, donc ils ont réussi à gagner, mais malgré cela c'était une journée difficile, surtout avec cette chaleur. Heureusement, notre équipe est très bien organisée et nous arrivons à avoir régulièrement des boissons fraiches, de la glace. Demain ce sera certainement aussi une journée pour une échappée, avec un final difficile à Mende. Il faudra que je voie comment l'étape se déroulera pour savoir s'il y a quelque chose à faire pour nous" Wout van Aert a conforté son maillot vert à Saint-Etienne. Il est désormais en tête du classement par points avec 333 unités, à distance respectable du 2e, Tadej Pogacar (164) et du 3e, Fabio Jakobsen (155). (Belga)

"Je n'ai pas tenté de prendre l'échappée parce que mes jambes ont quand même été bien entamées par la montagne", a déclaré van Aert au micro des organisateurs. "Nous n'avions pas à supporter le poids de la course, mais j'ai vu plusieurs équipes contrôler. Cette échappée était quand même très forte, donc ils ont réussi à gagner, mais malgré cela c'était une journée difficile, surtout avec cette chaleur. Heureusement, notre équipe est très bien organisée et nous arrivons à avoir régulièrement des boissons fraiches, de la glace. Demain ce sera certainement aussi une journée pour une échappée, avec un final difficile à Mende. Il faudra que je voie comment l'étape se déroulera pour savoir s'il y a quelque chose à faire pour nous" Wout van Aert a conforté son maillot vert à Saint-Etienne. Il est désormais en tête du classement par points avec 333 unités, à distance respectable du 2e, Tadej Pogacar (164) et du 3e, Fabio Jakobsen (155). (Belga)