"Apparemment j'ai de bonnes jambes", a déclaré Wout van Aert après la course. "Je me sentais un peu fatigué hier, mais l'équipe a tout de même tenu à travailler pour moi aujourd'hui. Nous avons une telle équipe, je ne pouvais pas manquer cette opportunité. C'était très bien de pouvoir repérer la ligne d'arrivée avec un premier passage. C'est là que j'ai dit aux autres que je me sentais bien et cela m'a donné de la motivation. C'est une grosse victoire de l'équipe et nous allons continuer de voir grand". Grâce à ce bouquet, le 14e sur la route, l'ancien champion du monde de cyclocross devient aussi le premier leader du Critérium du Dauphiné. "Le maillot jaune, c'est un autre accomplissement, ça ne m'était jamais arrivé sur ce genre de course", dit Wout van Aert. "Bien sûr, je roule avec un maillot de cette couleur tous les jours, mais celui-là c'est la première fois. Maintenant, il va y avoir de longues ascensions sur les étapes qui arrivent et je serai uniquement un équipier à présent". La route s'élèvera dès jeudi avec la deuxième étape, 135 kilomètres entre Vienne (Isère) et le col de Porte, dans le massif de la Chartreuse. Avec, pour terminer, une ascension de 17,5 kilomètres à 6,2 %. (Belga)

"Apparemment j'ai de bonnes jambes", a déclaré Wout van Aert après la course. "Je me sentais un peu fatigué hier, mais l'équipe a tout de même tenu à travailler pour moi aujourd'hui. Nous avons une telle équipe, je ne pouvais pas manquer cette opportunité. C'était très bien de pouvoir repérer la ligne d'arrivée avec un premier passage. C'est là que j'ai dit aux autres que je me sentais bien et cela m'a donné de la motivation. C'est une grosse victoire de l'équipe et nous allons continuer de voir grand". Grâce à ce bouquet, le 14e sur la route, l'ancien champion du monde de cyclocross devient aussi le premier leader du Critérium du Dauphiné. "Le maillot jaune, c'est un autre accomplissement, ça ne m'était jamais arrivé sur ce genre de course", dit Wout van Aert. "Bien sûr, je roule avec un maillot de cette couleur tous les jours, mais celui-là c'est la première fois. Maintenant, il va y avoir de longues ascensions sur les étapes qui arrivent et je serai uniquement un équipier à présent". La route s'élèvera dès jeudi avec la deuxième étape, 135 kilomètres entre Vienne (Isère) et le col de Porte, dans le massif de la Chartreuse. Avec, pour terminer, une ascension de 17,5 kilomètres à 6,2 %. (Belga)