Ces deux dernières années, le Sportif belge de l'année 2020 avait dû s'avouer battu dans la course au maillot tricolore. En 2019, Toon Aerts s'était montré le plus fort à Kruibeke. L'an dernier, sur la plage de Sint-Anneke, Laurens Sweeck s'était révélé le meilleur sur le sable. Van Aert n'avait pas encore récupéré tous ses moyens après sa terrible chute dans le Tour de France. Aujourd'hui, le leader de la Coupe du monde est le seul véritable favori. Dans la boue de Termonde, il avait réalisé une démonstration le 27 décembre et devancé avec une grande avance le redoutable Mathieu van der Poel. Ensuite, ce fut moins brillant. "J'espérais que ce serait mieux qu'à Baal", a déclaré Van Aert après sa deuxième place à la Coupe du monde de Hulst, où la victoire a été remportée par van der Poel. "Mais ce n'était pas le cas. Je ne sais pas exactement pourquoi. Suis-je le favori du championnat de Belgique ? Je pense que oui. En ce moment, je ne ne suis pas vraiment focalisé sur ce championnat, voyons d'abord ce qui se passe cette semaine". Van Aert faisait bien sûr référence à sa femme enceinte. Elle a donné naissance à un fils la semaine dernière, Georges. Il se présentera donc au départ avec une préparation atypique. "Mais Wout est assez professionnel pour être bien dimanche", a déclaré Toon Aerts lors d'une conférence de presse. "Pour moi, c'est le grand favori et une naissance comme celle-là pourrait lui donner des ailes." Le parcours de l'ancien Berencross de Meulebeke, avec beaucoup de virages et de courbes, n'était pas vraiment favorable à Wout van Aert, mais le tracé a subi quelques changements substantiels en vue de ce "National", notamment des bosses supplémentaires et une portion de sable. "Ce n'est plus le terrain de jeu du passé", souligne Sven Nys. "Il y a suffisamment de secteurs où Wout peut utiliser sa puissance. Il est donc le grand favori pour moi." Ses principaux challengers seront Eli Iserbyt, diminué par une blessure au coude, Michael Vanthourenhout et Toon Aerts. Ils peuvent espérer une médaille, et dans un grand jour peut-être la plus haute marche. Laurens Sweeck est en moins bonne forme ces dernières semaines. "J'aurai vraiment besoin d'une super journée", reconnaît le champion en titre. "Pour l'instant, ça ne se passe pas vraiment comme je le voudrais." Les outsiders pour une médaille sont Quinten Hermans et Gianni Vermeersch. (Belga)

Ces deux dernières années, le Sportif belge de l'année 2020 avait dû s'avouer battu dans la course au maillot tricolore. En 2019, Toon Aerts s'était montré le plus fort à Kruibeke. L'an dernier, sur la plage de Sint-Anneke, Laurens Sweeck s'était révélé le meilleur sur le sable. Van Aert n'avait pas encore récupéré tous ses moyens après sa terrible chute dans le Tour de France. Aujourd'hui, le leader de la Coupe du monde est le seul véritable favori. Dans la boue de Termonde, il avait réalisé une démonstration le 27 décembre et devancé avec une grande avance le redoutable Mathieu van der Poel. Ensuite, ce fut moins brillant. "J'espérais que ce serait mieux qu'à Baal", a déclaré Van Aert après sa deuxième place à la Coupe du monde de Hulst, où la victoire a été remportée par van der Poel. "Mais ce n'était pas le cas. Je ne sais pas exactement pourquoi. Suis-je le favori du championnat de Belgique ? Je pense que oui. En ce moment, je ne ne suis pas vraiment focalisé sur ce championnat, voyons d'abord ce qui se passe cette semaine". Van Aert faisait bien sûr référence à sa femme enceinte. Elle a donné naissance à un fils la semaine dernière, Georges. Il se présentera donc au départ avec une préparation atypique. "Mais Wout est assez professionnel pour être bien dimanche", a déclaré Toon Aerts lors d'une conférence de presse. "Pour moi, c'est le grand favori et une naissance comme celle-là pourrait lui donner des ailes." Le parcours de l'ancien Berencross de Meulebeke, avec beaucoup de virages et de courbes, n'était pas vraiment favorable à Wout van Aert, mais le tracé a subi quelques changements substantiels en vue de ce "National", notamment des bosses supplémentaires et une portion de sable. "Ce n'est plus le terrain de jeu du passé", souligne Sven Nys. "Il y a suffisamment de secteurs où Wout peut utiliser sa puissance. Il est donc le grand favori pour moi." Ses principaux challengers seront Eli Iserbyt, diminué par une blessure au coude, Michael Vanthourenhout et Toon Aerts. Ils peuvent espérer une médaille, et dans un grand jour peut-être la plus haute marche. Laurens Sweeck est en moins bonne forme ces dernières semaines. "J'aurai vraiment besoin d'une super journée", reconnaît le champion en titre. "Pour l'instant, ça ne se passe pas vraiment comme je le voudrais." Les outsiders pour une médaille sont Quinten Hermans et Gianni Vermeersch. (Belga)