"Nous avions imaginé que la première semaine, avec le contre-la-montre et la courte arrivée en côte sur La Super Planche des Belles Filles, conviendrait mieux à Primoz", a déclaré van Aert lundi. "Nous avions estimé que Jonas serait de toute façon un peu en retard. La perte de temps de Primoz dans l'étape des pavés était malheureuse. Jonas est toujours dans une bonne position." Le maillot vert veut voir son coéquipier bousculer la hiérarchie. "Pogacar reste le grand favori. C'est un grand champion. Il le montre aussi jour après jour. Mais Jonas est aussi très bon. Et toutes les étapes ne se termineront pas par un sprint. Jonas peut aussi bien supporter la chaleur qui s'annonce." Les résultats des tests COVID de dimanche se sont révélés négatifs pour l'ensemble du peloton lundi. C'était un grand soulagement pour tout le monde. "Nous étions un petit peu stressés à cause de ça", a admis Van Aert. "Cela a commencé samedi lorsque certains coureurs ont commencé à abandonner. Nous faisons régulièrement des tests rapides, nous nous sentons en bonne santé et nous avons le sentiment de pouvoir éloigner le virus. Mais il y a aussi des gars qui ont été testés positifs qui n'ont rien senti et ça donne un sentiment inquiétant. Je suis heureux que nous puissions continuer maintenant." (Belga)

"Nous avions imaginé que la première semaine, avec le contre-la-montre et la courte arrivée en côte sur La Super Planche des Belles Filles, conviendrait mieux à Primoz", a déclaré van Aert lundi. "Nous avions estimé que Jonas serait de toute façon un peu en retard. La perte de temps de Primoz dans l'étape des pavés était malheureuse. Jonas est toujours dans une bonne position." Le maillot vert veut voir son coéquipier bousculer la hiérarchie. "Pogacar reste le grand favori. C'est un grand champion. Il le montre aussi jour après jour. Mais Jonas est aussi très bon. Et toutes les étapes ne se termineront pas par un sprint. Jonas peut aussi bien supporter la chaleur qui s'annonce." Les résultats des tests COVID de dimanche se sont révélés négatifs pour l'ensemble du peloton lundi. C'était un grand soulagement pour tout le monde. "Nous étions un petit peu stressés à cause de ça", a admis Van Aert. "Cela a commencé samedi lorsque certains coureurs ont commencé à abandonner. Nous faisons régulièrement des tests rapides, nous nous sentons en bonne santé et nous avons le sentiment de pouvoir éloigner le virus. Mais il y a aussi des gars qui ont été testés positifs qui n'ont rien senti et ça donne un sentiment inquiétant. Je suis heureux que nous puissions continuer maintenant." (Belga)