"Je pense avoir manqué un peu de confiance en moi, j'ai peut-être trop réfléchi pendant la course", a expliqué le Sportif belge de l'année 2020. "Les qualités de Mathieu van der Poel ont parlé dans le dernier tour. Il peut aller très loin dans ses limites dans une finale. Il était très fort dimanche, tout comme Pidcock. Mais je dois avouer que je me suis trop souvent concentré sur le fait de boucher des écarts au lieu de tenter quelque chose moi-même. Je pense qu'une course comme celle de Namur peut m'aider à progresser, également au niveau de la confiance en moi." (Belga)

"Je pense avoir manqué un peu de confiance en moi, j'ai peut-être trop réfléchi pendant la course", a expliqué le Sportif belge de l'année 2020. "Les qualités de Mathieu van der Poel ont parlé dans le dernier tour. Il peut aller très loin dans ses limites dans une finale. Il était très fort dimanche, tout comme Pidcock. Mais je dois avouer que je me suis trop souvent concentré sur le fait de boucher des écarts au lieu de tenter quelque chose moi-même. Je pense qu'une course comme celle de Namur peut m'aider à progresser, également au niveau de la confiance en moi." (Belga)