Pour son premier succès en individuel sur la série mondiale, Birtwhistle a bouclé la distance olympique de 1,5 km à la nage, 40km à vélo et 10 km à pied en 1h45:12. Il a devancé l'Américain Matthew McElroy, 2e à 7 secondes, et l'Espagnol Javier Gomez, récent champion du monde ITU de longue distance, 3e à 9 secondes. Marten Van Riel, 8e lors de la dernière manche à Yokohama, poursuit sa progression. Quatrième à la sortie de l'eau, l'Anversois de 26 ans s'est montré très actif à vélo en tête d'un grand peloton de leaders, tandis que Jelle Geens menait la poursuite dans un second groupe à plus d'une minute. Van Riel est resté avec les hommes de tête jusqu'au 5e des 10 kms à pied, avant de laisser les cinq meilleurs coureurs en découdre pour la victoire finale. Sur la ligne d'arrivée, franchie après 1h45:47, il a concédé 35 secondes sur Birtwhistle. Geens, médaillé de bronze du dernier Euro de Weert, s'est à nouveau montré l'un des plus rapides sur la dernière discipline, réalisant le 4e temps sur les 10 derniers kilomètres et terminant en 1h46:14. Chez les dames, en l'absence des deux Belges Claire Michel et Valérie Barthelemy, actuellement en stage d'altitude, la victoire est revenue à la Britannique Georgia Taylor-Brown, en 1h55:46, devant l'Américaine Katie Zaferes, 2e à 11 secondes (1h55:57). Une autre Anglaise, Jessica Learmonth, a complété le podium, en 1h57:22. La prochaine étape individuelle de WTS aura lieu à Montréal, les 28 et 29 juin. Avant cela, une épreuve de relais mixte se déroulera samedi prochain à Nottingham, mais la Belgique y alignera une équipe B en raison des stages respectifs de ses élites messieurs et dames. (Belga)