Des deux triatlètes belges masculins engagés, Van Riel tenait les meilleurs cartes en mains après être sortis en 6e position, mais une chute à vélo au sein de son peloton de tête d'une petite vingtaine d'unités a sensiblement ralenti la cadence, si bien qu'un groupe de poursuivants, avec Jelle Geens, réussissait à faire la jonction dans le 5e et dernier tour avant la 2e et dernière transition. Particulièrement en forme en course à pied, Geens n'avait aucune peine à suivre les cinq leaders dans les cinq derniers kilomètres, mais ne pouvait répondre dans les derniers 200 mètres au sprint final de Birtwhistle, 1er en 55:09, en lutte avec le Français Vincent Luis, 2e en 55:10. Grâce à ces deux podiums consécutifs, Geens bondit à la 8e place du classement mondial. Van Riel est 10e. Chez les dames, la victoire est revenue à la Britannique Non Stanford, en 59:24, devant la Française Cassandre Beaugrand (59:31) et l'Américaine Summer Rappaport-Cook (59:42). Là aussi plusieurs chutes ont émaillées la course. Claire Michel a terminé 22e en 1h01:18, et Valérie Barthelemy 31e en 1h01:46. Dimanche matin, les quatre mêmes triathlètes belges défendront les couleurs nationales lors du championnat du monde de relais mixte. . (Belga)

Des deux triatlètes belges masculins engagés, Van Riel tenait les meilleurs cartes en mains après être sortis en 6e position, mais une chute à vélo au sein de son peloton de tête d'une petite vingtaine d'unités a sensiblement ralenti la cadence, si bien qu'un groupe de poursuivants, avec Jelle Geens, réussissait à faire la jonction dans le 5e et dernier tour avant la 2e et dernière transition. Particulièrement en forme en course à pied, Geens n'avait aucune peine à suivre les cinq leaders dans les cinq derniers kilomètres, mais ne pouvait répondre dans les derniers 200 mètres au sprint final de Birtwhistle, 1er en 55:09, en lutte avec le Français Vincent Luis, 2e en 55:10. Grâce à ces deux podiums consécutifs, Geens bondit à la 8e place du classement mondial. Van Riel est 10e. Chez les dames, la victoire est revenue à la Britannique Non Stanford, en 59:24, devant la Française Cassandre Beaugrand (59:31) et l'Américaine Summer Rappaport-Cook (59:42). Là aussi plusieurs chutes ont émaillées la course. Claire Michel a terminé 22e en 1h01:18, et Valérie Barthelemy 31e en 1h01:46. Dimanche matin, les quatre mêmes triathlètes belges défendront les couleurs nationales lors du championnat du monde de relais mixte. . (Belga)