Van Riel a couvert la distance olympique (1.500 m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied) en 1h47:56. Auteur de son premier podium en Coupe du monde, avec une 3e place à Chengdu il y a un mois, le triathlète de Loenhout a accompagné les meilleurs mondiaux jusqu'à la fin du vélo, avant de perdre une bonne minute en course à pied. Avec ce résultat, le militaire de carrière, 23 ans, termine à la 38e place du classement de simulation olympique et obtient sans problème l'un des 50 tickets accordés aux messieurs pour Rio. Jelle Geens avait lui préféré faire l'impasse sur Yokohama. Il perd 6 rangs à ce classement mais avec sa 36e position, le triathlète d'Heusden-Zolder, 23 ans, est lui aussi assuré d'accompagner cet été la délégation belge au Brésil. Plus tôt dans la journée, Claire Michel et Katrien Verstuyft ont de leur côté définitivement assuré leur place pour Rio. Malgré une 36e place de Verstuyft et l'abandon de Michel, les deux triathlètes féminines belges restent toutes deux placées en ordre utile pour obtenir leur sésame olympique. Même si Michel perd deux places au classement de la qualification olympique, sa 57e position lui permet d'atteindre le cut et de s'emparer de l'un des 50 tickets accordés aux dames pour Rio suite à la limitation d'athlètes par pays. Verstuyft recule également d'un rang (59e), et passe la limite de justesse. Pour la première fois depuis Sydney (2000) et l'introduction du triathlon aux Jeux Olympiques, il y aura donc quatre triathlètes belges présents sur la ligne de départ de la plage de Copacabana. L'épreuve masculine est programmée le jeudi 18 août et la course féminine deux jours plus tard, le samedi 20 août. (Belga)

Van Riel a couvert la distance olympique (1.500 m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied) en 1h47:56. Auteur de son premier podium en Coupe du monde, avec une 3e place à Chengdu il y a un mois, le triathlète de Loenhout a accompagné les meilleurs mondiaux jusqu'à la fin du vélo, avant de perdre une bonne minute en course à pied. Avec ce résultat, le militaire de carrière, 23 ans, termine à la 38e place du classement de simulation olympique et obtient sans problème l'un des 50 tickets accordés aux messieurs pour Rio. Jelle Geens avait lui préféré faire l'impasse sur Yokohama. Il perd 6 rangs à ce classement mais avec sa 36e position, le triathlète d'Heusden-Zolder, 23 ans, est lui aussi assuré d'accompagner cet été la délégation belge au Brésil. Plus tôt dans la journée, Claire Michel et Katrien Verstuyft ont de leur côté définitivement assuré leur place pour Rio. Malgré une 36e place de Verstuyft et l'abandon de Michel, les deux triathlètes féminines belges restent toutes deux placées en ordre utile pour obtenir leur sésame olympique. Même si Michel perd deux places au classement de la qualification olympique, sa 57e position lui permet d'atteindre le cut et de s'emparer de l'un des 50 tickets accordés aux dames pour Rio suite à la limitation d'athlètes par pays. Verstuyft recule également d'un rang (59e), et passe la limite de justesse. Pour la première fois depuis Sydney (2000) et l'introduction du triathlon aux Jeux Olympiques, il y aura donc quatre triathlètes belges présents sur la ligne de départ de la plage de Copacabana. L'épreuve masculine est programmée le jeudi 18 août et la course féminine deux jours plus tard, le samedi 20 août. (Belga)