Pour la première fois de son histoire, la Belgique se retrouvait dans le groupe A, aux côtés des onze meilleures nations du monde. Son objectif de se maintenir au plus haut niveau, à savoir éviter la 12e et dernière place, a été atteint avec une huitième place finale. Les Red Dragons avaient entamé, il y a deux semaines, la World League à Sydney. Ils s'étaient imposés face à l'Australie (FIVB-13, 3-0) et la France (3-2), avant de s'incliner face aux Italiens (FIVB-4, 0-3). La semaine dernière, les Belges ont poursuivi leur campagne à Rome en perdant face aux Etats-Unis (FIVB-5, 2-3) et l'Italie (0-3) avant de prendre une nouvelle fois la mesure de l'Australie (3-0). A Nancy, les Belges se sont inclinés contre la France (3-0), le Brésil (3-2) et la Pologne (3-2). (Belga)

Pour la première fois de son histoire, la Belgique se retrouvait dans le groupe A, aux côtés des onze meilleures nations du monde. Son objectif de se maintenir au plus haut niveau, à savoir éviter la 12e et dernière place, a été atteint avec une huitième place finale. Les Red Dragons avaient entamé, il y a deux semaines, la World League à Sydney. Ils s'étaient imposés face à l'Australie (FIVB-13, 3-0) et la France (3-2), avant de s'incliner face aux Italiens (FIVB-4, 0-3). La semaine dernière, les Belges ont poursuivi leur campagne à Rome en perdant face aux Etats-Unis (FIVB-5, 2-3) et l'Italie (0-3) avant de prendre une nouvelle fois la mesure de l'Australie (3-0). A Nancy, les Belges se sont inclinés contre la France (3-0), le Brésil (3-2) et la Pologne (3-2). (Belga)