"D'un montant initial de 500.000 dollars lors de l'annonce de sa création le 28 avril, de généreuses contributions ont depuis lors permis de mettre 600.000 euros à la disposition des athlètes dans le besoin", a écrit World Athletics dans un communiqué. La fédération internationale explique avoir reçu 261 demandes admissibles à la date limite du 31 mai. "Ces demandes ont été évaluées par la fédération internationale pour s'assurer qu'elles répondaient aux critères d'éligibilité, sous la supervision d'un groupe d'experts, présidé par le président de l'athlétisme mondial, Sebastian Coe." Pour être admissibles, les athlètes devaient avoir réussi un temps de qualification pour Tokyo 2020, devaient pouvoir démontrer un besoin de l'allocation justifiable par une perte de revenu importante en 2020 par rapport à 2019 et ne devaient jamais avoir violé les règles antidopage. Les athlètes classés dans les six premiers du classement mondial, ceux qui ont terminé dans le top-six d'une épreuve Gold Label Road en 2019 et ceux qui ont gagné plus de 6.000 dollars américains en primes lors de la Ligue de Diamant 2019 n'étaient pas éligibles pour cette aide, afin de concentrer le soutien sur les athlètes les plus dans le besoin. La fédération prévoit de commencer à effectuer les paiements aux athlètes à partir de la fin de la semaine. (Belga)

"D'un montant initial de 500.000 dollars lors de l'annonce de sa création le 28 avril, de généreuses contributions ont depuis lors permis de mettre 600.000 euros à la disposition des athlètes dans le besoin", a écrit World Athletics dans un communiqué. La fédération internationale explique avoir reçu 261 demandes admissibles à la date limite du 31 mai. "Ces demandes ont été évaluées par la fédération internationale pour s'assurer qu'elles répondaient aux critères d'éligibilité, sous la supervision d'un groupe d'experts, présidé par le président de l'athlétisme mondial, Sebastian Coe." Pour être admissibles, les athlètes devaient avoir réussi un temps de qualification pour Tokyo 2020, devaient pouvoir démontrer un besoin de l'allocation justifiable par une perte de revenu importante en 2020 par rapport à 2019 et ne devaient jamais avoir violé les règles antidopage. Les athlètes classés dans les six premiers du classement mondial, ceux qui ont terminé dans le top-six d'une épreuve Gold Label Road en 2019 et ceux qui ont gagné plus de 6.000 dollars américains en primes lors de la Ligue de Diamant 2019 n'étaient pas éligibles pour cette aide, afin de concentrer le soutien sur les athlètes les plus dans le besoin. La fédération prévoit de commencer à effectuer les paiements aux athlètes à partir de la fin de la semaine. (Belga)