"Andries Jonker n'est plus l'entraîneur en chef du VfL Wolfsburg, avec effet immédiat", indique le club sur son site internet. L'élément décisif, précise le club, n'est pas la défaite de samedi à Stuttgart "mais plutôt la stagnation visible ces dernières semaines dans le développement de notre équipe, largement rebâtie à l'intersaison". Le nom du successeur de Jonker n'a pas été annoncé publiquement, mais le communiqué publié lundi matin assure que "le nouvel entraîneur dirigera l'entraînement ce lundi après-midi". Le coach et ancien joueur Néerlandais de 54 ans était à la tête du VfL depuis février et avait réussi à sauver Wolfsburg in extremis de la descente, en terminant 16e puis en remportant un barrage contre Brunswick, le troisième de deuxième division la saison dernière. Depuis sa deuxième place en championnat en 2014-2015, suivie d'une accession en quart de finale de la Ligue des champions la saison suivante, Wolfsburg est retombé dans l'anonymat de la Bundesliga. (Belga)

"Andries Jonker n'est plus l'entraîneur en chef du VfL Wolfsburg, avec effet immédiat", indique le club sur son site internet. L'élément décisif, précise le club, n'est pas la défaite de samedi à Stuttgart "mais plutôt la stagnation visible ces dernières semaines dans le développement de notre équipe, largement rebâtie à l'intersaison". Le nom du successeur de Jonker n'a pas été annoncé publiquement, mais le communiqué publié lundi matin assure que "le nouvel entraîneur dirigera l'entraînement ce lundi après-midi". Le coach et ancien joueur Néerlandais de 54 ans était à la tête du VfL depuis février et avait réussi à sauver Wolfsburg in extremis de la descente, en terminant 16e puis en remportant un barrage contre Brunswick, le troisième de deuxième division la saison dernière. Depuis sa deuxième place en championnat en 2014-2015, suivie d'une accession en quart de finale de la Ligue des champions la saison suivante, Wolfsburg est retombé dans l'anonymat de la Bundesliga. (Belga)