Devant 7.400 spectateurs au Capital One Center de Washington, la meneuse bruxelloise, 22 ans, a joué 12 minutes pour inscrire 3 points (0/2 à 3pts, 3/4 aux lancers francs) et prendre 3 rebonds (pour un assist et une perte de balle). C'est la deuxième défaite d'Indiana Fever battu en ouverture samedi face à Chicago Sky 64-82. Washington Mystics évoluait sans Emma Meesseman. Après 5 saisons consécutives sous le maillot des Mystics, l'intérieure flandrienne, 25 ans, a décidé de faire l'impasse cet été pour se préparer pour la Coupe du monde avec les Belgian Cats du 22 au 30 septembre à Tenerife, Espagne. Le programme d'Indiana Fever reste chargé cette semaine avec la réception de Los Angeles Sparks mardi, puis Washington Mystics encore jeudi et une visite à Connecticut Sun samedi pour clore une série de 5 matches en 8 jours. Hind Ben Abdelkader, qui évolue à Hatay en Turquie en saison, est la seule Européenne dans le jeune noyau d'Indiana où elle porte le numéro 8. (Belga)

Devant 7.400 spectateurs au Capital One Center de Washington, la meneuse bruxelloise, 22 ans, a joué 12 minutes pour inscrire 3 points (0/2 à 3pts, 3/4 aux lancers francs) et prendre 3 rebonds (pour un assist et une perte de balle). C'est la deuxième défaite d'Indiana Fever battu en ouverture samedi face à Chicago Sky 64-82. Washington Mystics évoluait sans Emma Meesseman. Après 5 saisons consécutives sous le maillot des Mystics, l'intérieure flandrienne, 25 ans, a décidé de faire l'impasse cet été pour se préparer pour la Coupe du monde avec les Belgian Cats du 22 au 30 septembre à Tenerife, Espagne. Le programme d'Indiana Fever reste chargé cette semaine avec la réception de Los Angeles Sparks mardi, puis Washington Mystics encore jeudi et une visite à Connecticut Sun samedi pour clore une série de 5 matches en 8 jours. Hind Ben Abdelkader, qui évolue à Hatay en Turquie en saison, est la seule Européenne dans le jeune noyau d'Indiana où elle porte le numéro 8. (Belga)