"Ce ne sera pas facile", a-t-elle confié. "C'est une fille qui sert bien et ne donne pas de rythme avec ses frappes. Mais je la connais et je sais donc comment m'y prendre", a ajouté l'Anversoise, qui l'a déjà battue à trois reprises en quatre confrontations. "Je suis contente d'être à Wimbledon. C'est un de mes tournois du Grand Chelem préférés. Ma préparation a été perturbée par une blessure au dos après une bonne entame à Surbiton, mais je me suis bien soignée et je suis prête à en découdre". Yanina Wickmayer, dont le meilleur résultat à Wimbledon est une accession en huitième de finale en 2011, pourra compter sur un soutien un peu particulier à Londres. Elle est ainsi accompagnée par Steve Darcis, au repos forcé en raison d'un coude droit récalcitrant, et qui a accepté de lui donner un coup de main. ""uand j'ai appris qu'il ne jouerait plus cette année, je lui ai passé un coup de téléphone pour lui demander s'il pouvait m'aider", a expliqué Yanina Wickmayer. "Nous nous entendons très bien et comme il a lui aussi connu le haut niveau, il sait exactement comment je peux me sentir. Steve est un battant et il peut m'apporter beaucoup, tant tactiquement que mentalement". (Belga)

"Ce ne sera pas facile", a-t-elle confié. "C'est une fille qui sert bien et ne donne pas de rythme avec ses frappes. Mais je la connais et je sais donc comment m'y prendre", a ajouté l'Anversoise, qui l'a déjà battue à trois reprises en quatre confrontations. "Je suis contente d'être à Wimbledon. C'est un de mes tournois du Grand Chelem préférés. Ma préparation a été perturbée par une blessure au dos après une bonne entame à Surbiton, mais je me suis bien soignée et je suis prête à en découdre". Yanina Wickmayer, dont le meilleur résultat à Wimbledon est une accession en huitième de finale en 2011, pourra compter sur un soutien un peu particulier à Londres. Elle est ainsi accompagnée par Steve Darcis, au repos forcé en raison d'un coude droit récalcitrant, et qui a accepté de lui donner un coup de main. ""uand j'ai appris qu'il ne jouerait plus cette année, je lui ai passé un coup de téléphone pour lui demander s'il pouvait m'aider", a expliqué Yanina Wickmayer. "Nous nous entendons très bien et comme il a lui aussi connu le haut niveau, il sait exactement comment je peux me sentir. Steve est un battant et il peut m'apporter beaucoup, tant tactiquement que mentalement". (Belga)