Sept fois titrée à l'All England Club, Serena Williams a tout simplement reconnu la supériorité de son adversaire. "Elle a juste joué incroyablement bien. Mais ce n'est pas une surprise que mes adversaires évoluent à ce niveau contre moi. J'ai tenté mais rien n'a fonctionné. J'ai fait beaucoup trop d'erreurs, ce qui me laisse encore pas mal de travail", a-t-elle avoué en conférence de presse. Interrogée sur une quelconque pression liée à l'idée de rejoindre Court dans l'histoire, Serena Williams a balayé cette hypothèse d'un revers de manche. "Non, je ne pense pas qu'il y avait de la tension. Quand une joueuse joue comme ça, il n'y a pas grand-chose à faire. Il faut accepter que c'était son jour. J'ai eu tendance à surjouer et j'ai trop cherché à frapper fort, j'ai pris trop de risques. J'espère que je serai capable d'élever à nouveau mon niveau de jeu. La bonne nouvelle, c'est que mon genou va très bien." Maman depuis septembre 2017, l'Américaine est revenue sur ces trois défaites en finale d'un Grand Chelem. "Je ne sais pas trop ce qui m'a manqué", a dit Williams, déjà battue en finale à Wimbledon puis à l'US Open la saison dernière. "Je pense qu'il va falloir que je trouve un moyen pour gagner de nouveau une finale. Peut-être que retourner sur le circuit et aller gagner des finales en dehors des Grand Chelem pourrait m'aider à retrouver ce "groove" que j'avais quand je gagnais." (Belga)