Le Suisse n'avait a priori pas grand-chose à craindre de ce match face à un joueur invité par les organisateurs. Le premier set a largement confirmé ce sentiment, expédié 6-1 en 28 minutes. Et puis le Britannique s'est mis à contester franchement l'autorité du Maître dans le 2e set, le poussant jusqu'au tie-break. L'octuple lauréat à Wimbledon a parfaitement répondu au challenge, repassant même un coup d'accélérateur dans la dernière manche. Le Suisse n'a perdu qu'une seule fois à Wimbledon face à un joueur britannique, Tim Henman en 2001 en quarts de finale. Il affontera au prochain tour la vainqueur du choc franco-français entre Lucas Pouille et Grégoire Barrère. (Belga)