"Cela m'a beaucoup aidé contre Daniil", a-t-il confié aux médias belges à Londres. "Le plan était de faire des slices, pour éviter que la machine se rode si je ne fais que frapper. Il s'installe alors dans l'échange des deux côtés, coup droit et revers, il me fait courir, il va long de ligne et quelque part, cela le neutralisait. C'est un coup que j'ai beaucoup travaillé pour créer des variations dans mon jeu, dans ma cadence pour encore faire plus mal et être plus décisif derrière lorsque j'attaque. Et cela marche sur gazon." David Goffin, qui a frappé 61 coups gagnants contre Daniil Medvedev, n'est toutefois pas certain qu'il l'utilisera beaucoup lors de son prochain match contre l'Espagnol Fernando Verdasco (ATP 37). Et tout simplement parce que le Madrilène, 35 ans, est gaucher. "Les slices contre un gaucher, c'est plus compliqué", a-t-il expliqué. "Pourquoi pas, mais il a une bonne main aussi et je pense que les slices dans son coup droit, il va mieux les gérer que Daniil. Mais je sais également que j'ai un jeu qui fait mal aux gauchers. Je retourne bien, j'arrive à gérer leur service de gaucher, leur jeu, avec mon revers qui peut partir long de ligne et croisé. J'ai un bon coup droit croisé aussi. On verra bien." . (Belga)

"Cela m'a beaucoup aidé contre Daniil", a-t-il confié aux médias belges à Londres. "Le plan était de faire des slices, pour éviter que la machine se rode si je ne fais que frapper. Il s'installe alors dans l'échange des deux côtés, coup droit et revers, il me fait courir, il va long de ligne et quelque part, cela le neutralisait. C'est un coup que j'ai beaucoup travaillé pour créer des variations dans mon jeu, dans ma cadence pour encore faire plus mal et être plus décisif derrière lorsque j'attaque. Et cela marche sur gazon." David Goffin, qui a frappé 61 coups gagnants contre Daniil Medvedev, n'est toutefois pas certain qu'il l'utilisera beaucoup lors de son prochain match contre l'Espagnol Fernando Verdasco (ATP 37). Et tout simplement parce que le Madrilène, 35 ans, est gaucher. "Les slices contre un gaucher, c'est plus compliqué", a-t-il expliqué. "Pourquoi pas, mais il a une bonne main aussi et je pense que les slices dans son coup droit, il va mieux les gérer que Daniil. Mais je sais également que j'ai un jeu qui fait mal aux gauchers. Je retourne bien, j'arrive à gérer leur service de gaucher, leur jeu, avec mon revers qui peut partir long de ligne et croisé. J'ai un bon coup droit croisé aussi. On verra bien." . (Belga)