"Humbert avait entamé le match de manière très agressive, tandis que moi je retournais très mal", a-t-il déclaré aux médias belges présents à Londres. "Dès que je me suis mis à mieux retourner, j'ai obtenu plus d'occasions (NdlR : 16 balles de break au total, pour 6 converties). Je sentais aussi que je prenais de plus en plus l'ascendant dans les échanges. Il a encore eu un sursaut (NdlR : 5-2 et deux balles d'égalisation à deux sets partout), mais c'est parce qu'il s'est mis à prendre tous les risques. Mais j'ai réussi à revenir et produit un très haut niveau de jeu sur la fin." C'est la première fois depuis l'US Open 2020 que David Goffin se retrouve en huitième de finale d'une levée du Grand Chelem. À l'époque, il s'était incliné en quatre sets contre le Canadien Denis Shapovalov. Cette fois, le natif de Rocourt retrouvera l'Américain Frances Tiafoe (ATP 28), 24 ans, qu'il a battu à Roland-Garros au deuxième tour fin mai. "Ce ne sera pas facile", a-t-il poursuivi. "Tiafoe est bon sur gazon. Son jeu convient parfaitement à cette surface. Mon niveau moyen s'est toujours bien amélioré ces derniers temps. Il est beaucoup plus élevé, ce qui fait que je peux aller plus loin dans les tournois." (Belga)

"Humbert avait entamé le match de manière très agressive, tandis que moi je retournais très mal", a-t-il déclaré aux médias belges présents à Londres. "Dès que je me suis mis à mieux retourner, j'ai obtenu plus d'occasions (NdlR : 16 balles de break au total, pour 6 converties). Je sentais aussi que je prenais de plus en plus l'ascendant dans les échanges. Il a encore eu un sursaut (NdlR : 5-2 et deux balles d'égalisation à deux sets partout), mais c'est parce qu'il s'est mis à prendre tous les risques. Mais j'ai réussi à revenir et produit un très haut niveau de jeu sur la fin." C'est la première fois depuis l'US Open 2020 que David Goffin se retrouve en huitième de finale d'une levée du Grand Chelem. À l'époque, il s'était incliné en quatre sets contre le Canadien Denis Shapovalov. Cette fois, le natif de Rocourt retrouvera l'Américain Frances Tiafoe (ATP 28), 24 ans, qu'il a battu à Roland-Garros au deuxième tour fin mai. "Ce ne sera pas facile", a-t-il poursuivi. "Tiafoe est bon sur gazon. Son jeu convient parfaitement à cette surface. Mon niveau moyen s'est toujours bien amélioré ces derniers temps. Il est beaucoup plus élevé, ce qui fait que je peux aller plus loin dans les tournois." (Belga)