"C'est incroyable !", s'exclama-t-il. "Cela fait quelques semaines que Ruben joue bien. Simplement, c'est maintenant que les pièces du puzzle s'imbriquent. Il travaille dur pour progresser et il est en train d'en cueillir les fruits. Je suis très content. Ce fut un match très bizarre. Après avoir gagné le deuxième set, que son adversaire lui a donné, Ruben a un peu baissé de niveau, commis quelques fautes, et le Russe a pu se relancer. Et dans le cinquième set, il s'est brillamment battu pour refaire son break de retard et s'imposer. C'est vraiment une très belle victoire..." Cela fait un an environ que Ruben Bemelmans collabore avec Fred Hemmes. Et visiblement, le courant entre les deux hommes passe très bien. Après avoir serré la main de Daniil Medvedev, le gaucher de Genk tomba d'ailleurs directement dans les bras du Néerlandais d'Alkmaar pour le remercier. "Wimbledon c'est son tournoi. Il joue incroyablement bien sur gazon. Là, il va sans doute réintégrer le Top 100 et je pense qu'il a encore un bel avenir s'il respecte les engagements que nous avons pris. Ruben est un garçon très talentueux, mais comme on dit en néerlandais, "hij moet ballen hebben" (traduction: "il faut en avoir"). C'est aussi simple que ça. Il peut encore améliorer de petites choses dans son jeu, essayer d'être plus stable, plus solide, car il a de très beaux coups de raquette. Il faut qu'il s'en serve. Kevin Anderson, son prochain adversaire, est très fort, mais là, il ne peut plus rien lui arriver..., sourit Fred Hemmes. (Belga)

"C'est incroyable !", s'exclama-t-il. "Cela fait quelques semaines que Ruben joue bien. Simplement, c'est maintenant que les pièces du puzzle s'imbriquent. Il travaille dur pour progresser et il est en train d'en cueillir les fruits. Je suis très content. Ce fut un match très bizarre. Après avoir gagné le deuxième set, que son adversaire lui a donné, Ruben a un peu baissé de niveau, commis quelques fautes, et le Russe a pu se relancer. Et dans le cinquième set, il s'est brillamment battu pour refaire son break de retard et s'imposer. C'est vraiment une très belle victoire..." Cela fait un an environ que Ruben Bemelmans collabore avec Fred Hemmes. Et visiblement, le courant entre les deux hommes passe très bien. Après avoir serré la main de Daniil Medvedev, le gaucher de Genk tomba d'ailleurs directement dans les bras du Néerlandais d'Alkmaar pour le remercier. "Wimbledon c'est son tournoi. Il joue incroyablement bien sur gazon. Là, il va sans doute réintégrer le Top 100 et je pense qu'il a encore un bel avenir s'il respecte les engagements que nous avons pris. Ruben est un garçon très talentueux, mais comme on dit en néerlandais, "hij moet ballen hebben" (traduction: "il faut en avoir"). C'est aussi simple que ça. Il peut encore améliorer de petites choses dans son jeu, essayer d'être plus stable, plus solide, car il a de très beaux coups de raquette. Il faut qu'il s'en serve. Kevin Anderson, son prochain adversaire, est très fort, mais là, il ne peut plus rien lui arriver..., sourit Fred Hemmes. (Belga)