"Je trouve que j'ai bien joué. Nettement mieux que je l'imaginais", a expliqué Elise Mertens, nullement déçue. "J'avais bien analysé mon match contre Venus à Roland Garros et j'avais vu ce que je devais améliorer, comme par exemple oser lâcher mes coups et placer des accélérations. Je ne suis pas passée loin de gagner ce tie-break et on ne sait pas ce qui se serait produit ensuite. Mais bon, elle a l'expérience. J'ai tout donné et je suis contente d'avoir pu lui tenir la dragée haute". Elise Mertens a même reçu une standing ovation à sa sortie du court de la part d'un public britannique qui avait apprécié la qualité de ses frappes autant que sa combativité. Sa prestation est en tout cas de bon augure pour la suite de sa saison et de sa carrière. "C'était très chouette de pouvoir jouer sur le court n°1. Je n'imaginais qu'il y aurait tant de monde dans les tribunes. De ce point de vue-là, j'ai été gâtée", a-t-elle ajouté. "Kim (Clijsters, ndlr) était là aussi. Elle m'avait donné quelques conseils avant le match. Je crois que tout cela est bon signe pour la suite. Je ne pense pas non plus que Venus s'attendait à ce que le match soit si accroché. Mon niveau de jeu était là. Il faut que je parvienne à garder cette constance. Le niveau est plus important que le classement", a conclu la native de Louvain, qui retournera jouer sur terre battue après Wimbledon, à Bucarest, puis à Bastad. (Belga)

"Je trouve que j'ai bien joué. Nettement mieux que je l'imaginais", a expliqué Elise Mertens, nullement déçue. "J'avais bien analysé mon match contre Venus à Roland Garros et j'avais vu ce que je devais améliorer, comme par exemple oser lâcher mes coups et placer des accélérations. Je ne suis pas passée loin de gagner ce tie-break et on ne sait pas ce qui se serait produit ensuite. Mais bon, elle a l'expérience. J'ai tout donné et je suis contente d'avoir pu lui tenir la dragée haute". Elise Mertens a même reçu une standing ovation à sa sortie du court de la part d'un public britannique qui avait apprécié la qualité de ses frappes autant que sa combativité. Sa prestation est en tout cas de bon augure pour la suite de sa saison et de sa carrière. "C'était très chouette de pouvoir jouer sur le court n°1. Je n'imaginais qu'il y aurait tant de monde dans les tribunes. De ce point de vue-là, j'ai été gâtée", a-t-elle ajouté. "Kim (Clijsters, ndlr) était là aussi. Elle m'avait donné quelques conseils avant le match. Je crois que tout cela est bon signe pour la suite. Je ne pense pas non plus que Venus s'attendait à ce que le match soit si accroché. Mon niveau de jeu était là. Il faut que je parvienne à garder cette constance. Le niveau est plus important que le classement", a conclu la native de Louvain, qui retournera jouer sur terre battue après Wimbledon, à Bucarest, puis à Bastad. (Belga)