Et parfois, ce sont les adversaires qui parlent le mieux des progrès du N.1 belge. Le Palois n'a ainsi pas hésité à reconnaître qu'il s'était senti impuissant sur le court numéro 18. "Je n'ai pas trouvé de solution", a-t-il soupiré devant un journaliste de L'Équipe après sa défaite. "Chaque fois que je tentais quelque chose, il me contrait. Le seul moment où il y a une petite ouverture, c'est au début du deuxième set, où j'ai une balle de break. Mais je ne suis pas du tout certain que cela aurait pu faire tourner le match..." Jérémy Chardy, qui a concédé 6 fois son service, a avoué avoir rencontré beaucoup de problèmes contre David Goffin. "Premier problème : David retourne très bien. Après, tout le reste de son jeu était au même niveau", a-t-il expliqué. "Il a vraiment bien joué. Notamment en variant très bien au service. Il a été plus fort que moi et mérite largement sa victoire. Après, ce qui a rendu les choses plus compliquées, c'est, comme le gazon n'est pas rapide, je n'arrivais pas à faire de points, et notamment obtenir des points gratuits au service." Les statistiques du match sont d'ailleurs éloquentes. Le Français n'a gagné que 61% de points gagnés derrière sa première balle de service, contre 78% au Liégeois, qui a également frappé 28 coups gagnants pour seulement 20 fautes directes. "Il n'y a pas grand-chose à dire. Je ne vais pas me chercher d'excuses. Il faut savoir accepter quand l'adversaire est plus fort que soi", a-t-il reconnu. (Belga)