"Je suis super contente de cette qualification. C'est génial de figurer pour la première fois en simple dans le tableau final à Wimbledon", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Je n'ai pas disputé un très bon match, étonnamment, car j'avais bien joué ces dernières semaines. Je pense que nous étions toutes les deux fort stressées, mais ce qui a fait la différence, c'est le courage. Je me suis accrochée et j'ai été chercher les points avec beaucoup d'agressivité, notamment dans les moments importants. C'est cela que je retiens. J'ai réussi à gagner en ne jouant pas extrêmement bien et c'est positif." Wimbledon, sera le deuxième tournoi du Grand Chelem en simple pour Ysaline Bonaventure, après l'Open d'Australie en janvier. Elle attend désormais le tirage au sort, qui a lieu ce vendredi, pour connaître sa première adversaire. "Je prends les choses comme elle viennent", a poursuivi la Liégeoise, qui a déjà disputé Wimbledon en double en 2015 et 2018. "Pour moi, il n'y a pas de bon tirage dans un tournoi du Grand Chelem. Même si en général ce n'est pas ce que l'on espère, affronter une joueuse du Top-10 ou même Serena, qui ne figure plus dans le Top-10, ce serait super. Je verrai bien. Je vais d'abord savourer cette qualification, laisser un peu retomber la pression et ensuite me préparer tranquillement pour le premier tour." (Belga)