"Après un match pareil, on prend toujours un peu confiance" a-t-elle confié. "C'est une joueuse qui est quoi, 5 ou 6e mondiale ? Et l'amener à devoir batailler pendant trois sets est significatif. Il faut prendre le positif. J'ai bien joué. Nous sommes encore en double ici avec Greet (NdlR : elles affronteront les Américaines Anisimova et Stephens) et ensuite je prendrai un peu de repos avant les Jeux Olympiques. Ce sera une toute nouvelle expérience pour moi, mais ce seront des Jeux bizarres avec le Covid et tout. Je ne sais pas du tout ce qui m'attend. Nous n'avons également pas encore évoqué le double avec Elise. On verra ça après Wimbledon". Alison Van Uytvanck tâchera en tout cas de bien se préparer pour ses premiers Jeux. Et de continuer sur la lancée de ces dernières semaines, où le gazon lui a permis de retrouver des couleurs avec notamment une victoire au tournoi ITF 100.000 dollars de Nottingham. "Je vais essayer de développer le même style de jeu sur dur", a-t-elle poursuivi. "Malgré cette défaite, j'espère que ceci est un nouveau départ, car il y a encore de belles choses qui m'attendent. J'ai déjà été quelques fois au Japon, mais je ne sais pas ce qui sera autorisé ou non. Je ne pense pas que l'on pourra s'imprégner de la culture locale, de toute façon. On ne pourra même pas assister à d'autres sports pendant les Jeux si j'ai bien compris. Je ne sais rien non plus au sujet de la cérémonie d'ouverture Maintenant, je préfère être au Japon, qu'en Chine ou ailleurs en Asie. C'est un pays très propre où les gens sont très respectueux". (Belga)

"Après un match pareil, on prend toujours un peu confiance" a-t-elle confié. "C'est une joueuse qui est quoi, 5 ou 6e mondiale ? Et l'amener à devoir batailler pendant trois sets est significatif. Il faut prendre le positif. J'ai bien joué. Nous sommes encore en double ici avec Greet (NdlR : elles affronteront les Américaines Anisimova et Stephens) et ensuite je prendrai un peu de repos avant les Jeux Olympiques. Ce sera une toute nouvelle expérience pour moi, mais ce seront des Jeux bizarres avec le Covid et tout. Je ne sais pas du tout ce qui m'attend. Nous n'avons également pas encore évoqué le double avec Elise. On verra ça après Wimbledon". Alison Van Uytvanck tâchera en tout cas de bien se préparer pour ses premiers Jeux. Et de continuer sur la lancée de ces dernières semaines, où le gazon lui a permis de retrouver des couleurs avec notamment une victoire au tournoi ITF 100.000 dollars de Nottingham. "Je vais essayer de développer le même style de jeu sur dur", a-t-elle poursuivi. "Malgré cette défaite, j'espère que ceci est un nouveau départ, car il y a encore de belles choses qui m'attendent. J'ai déjà été quelques fois au Japon, mais je ne sais pas ce qui sera autorisé ou non. Je ne pense pas que l'on pourra s'imprégner de la culture locale, de toute façon. On ne pourra même pas assister à d'autres sports pendant les Jeux si j'ai bien compris. Je ne sais rien non plus au sujet de la cérémonie d'ouverture Maintenant, je préfère être au Japon, qu'en Chine ou ailleurs en Asie. C'est un pays très propre où les gens sont très respectueux". (Belga)