Relégué lors de la saison 2020-2021, Waasland-Beveren a terminé à la 3e place la saison dernière en 1B Pro League. Pour De Decker, il est encore trop tôt pour parler de montée au terme de la prochaine saison. "C'est l'objectif de toutes les équipes mais il est encore trop tôt pour en parler. Il y a encore trop d'incertitudes autour du noyau et de la concurrence. Nous y verrons plus clair dans plusieurs semaines." L'entraîneur flandrien compte aussi poser sa griffe sur l'effectif waeslandien. "Je suis pour un football offensif avec du mouvement et du dynamisme mais aussi attractif. Il doit de nouveau y avoir une connexion avec les supporters. Je sais comment cela peut être ici dans les tribunes et nous devons retrouver cela." Directeur sportif du club, Jordi Condom, ancien entraîneur d'Eupen et de Seraing, a souligné l'expérience de De Decker dans l'antichambre de l'élite. "Il connaît la compétition et la concurrence et sait comment mener une équipe en D1A (à l'Antwerp en 2017, ndlr.). Il peut aussi nous aider à trouver les bons joueurs pour notre projet. Nous sommes déjà occupés sur certains dossiers." (Belga)

Relégué lors de la saison 2020-2021, Waasland-Beveren a terminé à la 3e place la saison dernière en 1B Pro League. Pour De Decker, il est encore trop tôt pour parler de montée au terme de la prochaine saison. "C'est l'objectif de toutes les équipes mais il est encore trop tôt pour en parler. Il y a encore trop d'incertitudes autour du noyau et de la concurrence. Nous y verrons plus clair dans plusieurs semaines." L'entraîneur flandrien compte aussi poser sa griffe sur l'effectif waeslandien. "Je suis pour un football offensif avec du mouvement et du dynamisme mais aussi attractif. Il doit de nouveau y avoir une connexion avec les supporters. Je sais comment cela peut être ici dans les tribunes et nous devons retrouver cela." Directeur sportif du club, Jordi Condom, ancien entraîneur d'Eupen et de Seraing, a souligné l'expérience de De Decker dans l'antichambre de l'élite. "Il connaît la compétition et la concurrence et sait comment mener une équipe en D1A (à l'Antwerp en 2017, ndlr.). Il peut aussi nous aider à trouver les bons joueurs pour notre projet. Nous sommes déjà occupés sur certains dossiers." (Belga)