Promu en D1B cette saison, Deinze occupe la 6e place, sur 8, de l'antichambre de l'élite, avec 27 points en 20 matches. Le club flandrien a décidé de changer d'entraîneur à sept journées de la fin du championnat. "J'avais le sentiment que la mayonnaise ne prenait plus entre les joueurs et l'entraîneur", explique le président de Deinze Denijs Van De Weghe. "Les joueurs doivent aussi se regarder dans le miroir mais patauger de la sorte jusqu'à la fin de la saison n'a aucun sens. Je tiens à remercier David de nous avoir amené le SK Deinze vers le football professionnel, en D1B, mais je devais rapidement faire quelque chose, surtout en vue de la saison prochaine. C'est ainsi que j'ai trouvé un accord avec Wim De Decker". Exit donc David Gevaert, et place à Wim De Decker, qui retrouve un banc trois mois après son départ de La Gantoise. Le coach belge de 38 ans s'était retrouvé la tête des Buffalos le 14 septembre après le licenciement de Laszlo Bölöni, dont il était l'adjoint. Il a dirigé La Gantoise lors de 17 rencontres, toutes compétitions confondues, pour un bilan est de cinq victoires, un partage et onze défaites. De Decker avait à son tour été limogé le 3 décembre après la défaite des Gantois 1-2 face au Slovan Liberec en phase de poules de l'Europa League - la 5e défaite européenne d'affilée - et avait été remplacé par Hein Vanhaezebrouck. Avant d'entraîner La Gantoise, De Decker avait mené l'Antwerp à la remontée en Jupiler Pro League au terme de la saison 2016/2017, alors qu'il assurait initialement un intérim comme entraîneur principal, puis occupé les fonctions d'adjoint de Bölöni au 'Great Old' entre 2017 et 2020. Il était arrivé à Gand comme adjoint en juillet 2020. (Belga)

Promu en D1B cette saison, Deinze occupe la 6e place, sur 8, de l'antichambre de l'élite, avec 27 points en 20 matches. Le club flandrien a décidé de changer d'entraîneur à sept journées de la fin du championnat. "J'avais le sentiment que la mayonnaise ne prenait plus entre les joueurs et l'entraîneur", explique le président de Deinze Denijs Van De Weghe. "Les joueurs doivent aussi se regarder dans le miroir mais patauger de la sorte jusqu'à la fin de la saison n'a aucun sens. Je tiens à remercier David de nous avoir amené le SK Deinze vers le football professionnel, en D1B, mais je devais rapidement faire quelque chose, surtout en vue de la saison prochaine. C'est ainsi que j'ai trouvé un accord avec Wim De Decker". Exit donc David Gevaert, et place à Wim De Decker, qui retrouve un banc trois mois après son départ de La Gantoise. Le coach belge de 38 ans s'était retrouvé la tête des Buffalos le 14 septembre après le licenciement de Laszlo Bölöni, dont il était l'adjoint. Il a dirigé La Gantoise lors de 17 rencontres, toutes compétitions confondues, pour un bilan est de cinq victoires, un partage et onze défaites. De Decker avait à son tour été limogé le 3 décembre après la défaite des Gantois 1-2 face au Slovan Liberec en phase de poules de l'Europa League - la 5e défaite européenne d'affilée - et avait été remplacé par Hein Vanhaezebrouck. Avant d'entraîner La Gantoise, De Decker avait mené l'Antwerp à la remontée en Jupiler Pro League au terme de la saison 2016/2017, alors qu'il assurait initialement un intérim comme entraîneur principal, puis occupé les fonctions d'adjoint de Bölöni au 'Great Old' entre 2017 et 2020. Il était arrivé à Gand comme adjoint en juillet 2020. (Belga)