"Par des soirées comme celle-ci et des matchs comme ceux-ci, il y a toujours quelques moments de basculement. Il faut saisir les occasions qui se présentent. Vous pouvez également voir la différence entre le championnat belge et les compétitions européennes. Dans ce dernier cas, vous n'avez pas beaucoup d'occasions. C'est dommage que vous ne les finissiez pas. Il y a eu un grand moment de basculement, après que la première mi-temps a été très bonne selon moi. Nous avons la malchance que notre penalty ne rentre pas à ce moment-là. Avec eux, il est entré. Puis vous rentrez au repos avec un déficit de 0-1, ce qui n'était pas nécessaire. La deuxième mi-temps a été ratée. Je suis très réaliste à ce sujet. Vous voyez alors qu'Hoffenheim dispose d'une équipe très forte. C'est une équipe complète", a commenté Wim De Decker. Yaremchuk a apparemment été désigné pour tirer le penalty. Il en avait déjà manqué un à Mouscron. "Nous prenons toujours des dispositions à l'avance. Après tout, il y a une liste et il était dessus. C'est de la cuisine interne. Bien sûr, il est très regrettable qu'il manque son penalty. Non seulement pour lui, mais aussi pour toute l'équipe. Il y a peut-être de fortes chances que la liste des tireurs joueurs de penalty soit différente maintenant. Mais je ne veux pas m'étendre davantage sur ce sujet. Si Yaremchuk réussit à marquer, nous aurions eu un autre match", a poursuivi Wim De Decker. L'Étoile Rouge de Belgrade a pris la chose au sérieux en dominant Liberec 5-1. Il sera le prochain adversaire du AA Gent. C'est aussi le match de la dernière chance pour les Gantois. "Nous n'avons pas besoin de nous étendre là-dessus. Nous savons ce qui doit se passer la semaine prochaine. Surtout avec les deux derniers matchs en mémoire. Ce sera le match de la dernière chance", a reconnu l'entraîneur. (Belga)

"Par des soirées comme celle-ci et des matchs comme ceux-ci, il y a toujours quelques moments de basculement. Il faut saisir les occasions qui se présentent. Vous pouvez également voir la différence entre le championnat belge et les compétitions européennes. Dans ce dernier cas, vous n'avez pas beaucoup d'occasions. C'est dommage que vous ne les finissiez pas. Il y a eu un grand moment de basculement, après que la première mi-temps a été très bonne selon moi. Nous avons la malchance que notre penalty ne rentre pas à ce moment-là. Avec eux, il est entré. Puis vous rentrez au repos avec un déficit de 0-1, ce qui n'était pas nécessaire. La deuxième mi-temps a été ratée. Je suis très réaliste à ce sujet. Vous voyez alors qu'Hoffenheim dispose d'une équipe très forte. C'est une équipe complète", a commenté Wim De Decker. Yaremchuk a apparemment été désigné pour tirer le penalty. Il en avait déjà manqué un à Mouscron. "Nous prenons toujours des dispositions à l'avance. Après tout, il y a une liste et il était dessus. C'est de la cuisine interne. Bien sûr, il est très regrettable qu'il manque son penalty. Non seulement pour lui, mais aussi pour toute l'équipe. Il y a peut-être de fortes chances que la liste des tireurs joueurs de penalty soit différente maintenant. Mais je ne veux pas m'étendre davantage sur ce sujet. Si Yaremchuk réussit à marquer, nous aurions eu un autre match", a poursuivi Wim De Decker. L'Étoile Rouge de Belgrade a pris la chose au sérieux en dominant Liberec 5-1. Il sera le prochain adversaire du AA Gent. C'est aussi le match de la dernière chance pour les Gantois. "Nous n'avons pas besoin de nous étendre là-dessus. Nous savons ce qui doit se passer la semaine prochaine. Surtout avec les deux derniers matchs en mémoire. Ce sera le match de la dernière chance", a reconnu l'entraîneur. (Belga)