Le joueur de Manchester United, qui avait la possibilité de porter le maillot de l'équipe nationale de plusieurs pays comme la Belgique, l'Albanie, la Turquie, la Serbie, le Kosovo et même l'Angleterre dans un proche avenir, avait indiqué la semaine dernière qu'il se mettait à disposition des Diables Rouges.

"Les choses étaient bien claires entre nous : il n'a reçu aucune assurance de ma part concernant une place dans le noyau pour le Mondial. Seul le terme sélectionnable est sorti de ma bouche", déclare Marc Wilmots au Soir.

"Je l'ai vu en match à plusieurs reprises, j'aimerais maintenant le voir vivre au quotidien", poursuit Wilmots. "Je l'intégrerai donc à coup sûr dans la liste des 30 présélectionnés pour la Coupe du monde. Et il fera partie des 26 ou 27 éléments qui partiront en stage à Genk puis en Suède. Je préfère restreindre légèrement le noyau pour des questions de facilité de travail mais Januzaj sera là. La vérité viendra ensuite du terrain et il devra gagner sa place comme tout le monde. Car je le répète, je ne fonctionne pas avec des garanties."

"Ce qui est sûr c'est que le garçon a un profil très intéressant en l'absence de Christian Benteke : peu le savent, mais en équipe réserve de MU, il a souvent évolué comme numéro 9. Sa polyvalence est un atout", déclare Marc Wilmots, qui souhaitait une réponse de Januzaj avant le 30 avril, alors qu'il doit rendre sa présélection à la FIFA pour le 13 mai.

Le joueur de Manchester United, qui avait la possibilité de porter le maillot de l'équipe nationale de plusieurs pays comme la Belgique, l'Albanie, la Turquie, la Serbie, le Kosovo et même l'Angleterre dans un proche avenir, avait indiqué la semaine dernière qu'il se mettait à disposition des Diables Rouges. "Les choses étaient bien claires entre nous : il n'a reçu aucune assurance de ma part concernant une place dans le noyau pour le Mondial. Seul le terme sélectionnable est sorti de ma bouche", déclare Marc Wilmots au Soir. "Je l'ai vu en match à plusieurs reprises, j'aimerais maintenant le voir vivre au quotidien", poursuit Wilmots. "Je l'intégrerai donc à coup sûr dans la liste des 30 présélectionnés pour la Coupe du monde. Et il fera partie des 26 ou 27 éléments qui partiront en stage à Genk puis en Suède. Je préfère restreindre légèrement le noyau pour des questions de facilité de travail mais Januzaj sera là. La vérité viendra ensuite du terrain et il devra gagner sa place comme tout le monde. Car je le répète, je ne fonctionne pas avec des garanties." "Ce qui est sûr c'est que le garçon a un profil très intéressant en l'absence de Christian Benteke : peu le savent, mais en équipe réserve de MU, il a souvent évolué comme numéro 9. Sa polyvalence est un atout", déclare Marc Wilmots, qui souhaitait une réponse de Januzaj avant le 30 avril, alors qu'il doit rendre sa présélection à la FIFA pour le 13 mai.