Une situation jugée inacceptable par l'ensemble du peuple rouche, mais qui pourrait encore se dégrader après le nul, 1-1 (mi-temps: 1-1) concédé au Kuipke, si Genk s'impose à Lokeren en soirée. Sur le terrain les choses n'ont pourtant pas traîné et après 20 minutes, le marquoir indiquait déjà 1-1.

Dès la 14e en effet, une contre-attaque locale a fait mouche après une interception. Le ballon est finalement arrivé dans les pieds d'Annys. Koffi, dont le seul mérite sur cette phase décisive aura été de se trouver là, a involontairement dévié la trajectoire du tir de son coéquipier hors de portée de Thuram (1-0).

Le Standard se devait de réagir au plus vite. Faty, après avoir lui aussi bénéficié d'un peu de réussite dans la récupération du ballon au terme d'un cafouillage monstre 5 minutes plus tard, égalisa en revanche d'une frappe parfaite du gauche qui ne laissa aucune chance à Van Langendonck (1-1).

Le public qui ne s'en doutait pas encore avait déjà tout vu, du moins en matière de réalisations.

Il eut cependant encore droit à un spectaculaire bond de Schuermans dont le talon frappa en plein visage Vinicius à la 87e. L'arbitre Lardot adressa une deuxième carte jaune et donc la rouge, à l'auteur du geste.

Le dernier match au programme de cette 22e journée, Lokeren - Genk (20h00), oppose le 7e au 8e, autrement dit deux équipes frappant à porte du Play Off I, que Genk (32 points) pourrait même provisoirement intégrer en cas de victoire au Daknam. Il passerait en effet alors devant Charleroi et le Standard (qui reçoit Anderlecht dimanche prochain), 5e et 6e avec 34 points.

Westerlo, qui n'a plus gagné depuis le 25 octobre (2-1 contre Courtrai) est 12e avec 24 points.

Une situation jugée inacceptable par l'ensemble du peuple rouche, mais qui pourrait encore se dégrader après le nul, 1-1 (mi-temps: 1-1) concédé au Kuipke, si Genk s'impose à Lokeren en soirée. Sur le terrain les choses n'ont pourtant pas traîné et après 20 minutes, le marquoir indiquait déjà 1-1. Dès la 14e en effet, une contre-attaque locale a fait mouche après une interception. Le ballon est finalement arrivé dans les pieds d'Annys. Koffi, dont le seul mérite sur cette phase décisive aura été de se trouver là, a involontairement dévié la trajectoire du tir de son coéquipier hors de portée de Thuram (1-0). Le Standard se devait de réagir au plus vite. Faty, après avoir lui aussi bénéficié d'un peu de réussite dans la récupération du ballon au terme d'un cafouillage monstre 5 minutes plus tard, égalisa en revanche d'une frappe parfaite du gauche qui ne laissa aucune chance à Van Langendonck (1-1). Le public qui ne s'en doutait pas encore avait déjà tout vu, du moins en matière de réalisations. Il eut cependant encore droit à un spectaculaire bond de Schuermans dont le talon frappa en plein visage Vinicius à la 87e. L'arbitre Lardot adressa une deuxième carte jaune et donc la rouge, à l'auteur du geste. Le dernier match au programme de cette 22e journée, Lokeren - Genk (20h00), oppose le 7e au 8e, autrement dit deux équipes frappant à porte du Play Off I, que Genk (32 points) pourrait même provisoirement intégrer en cas de victoire au Daknam. Il passerait en effet alors devant Charleroi et le Standard (qui reçoit Anderlecht dimanche prochain), 5e et 6e avec 34 points. Westerlo, qui n'a plus gagné depuis le 25 octobre (2-1 contre Courtrai) est 12e avec 24 points.