Wesley manquera les matches contre Courtrai (10/08), l'Antwerp (19/08), Anderlecht (26/08), Zulte Waregem (31/08), Lokeren (14/09) et La Gantoise (23/09). A moins que les Blauw en zwart ne fassent appel, Wesley ne reviendra pas avant le derby contre le Cercle de Bruges fin septembre. La commission des litiges a suivi l'avis du parquet, qui avait réclamé pareille sanction mardi après-midi. La défense du joueur a ensuite tenté d'obtenir une sanction moins sévère, sans succès. Wesley Moraes a été renvoyé au vestiaire après dix minutes de jeu dimanche sur la pelouse de Mouscron. L'arbitre Alexandre Boucaut lui a directement montré la carte rouge pour un coup de coude contre Katranis, le défenseur grec de Mouscron. Malgré leur infériorité numérique, les Brugeois ont fini par s'imposer 0-1 au Canonnier. D'habitude, le parquet fédéral formule une proposition de sanction aux joueurs exclus. Mais cette fois-ci, le parquet n'a pas fait de proposition au Brugeois, considéré comme un récidiviste. Wesley Moraes n'en est en effet pas à son premier passage devant la commission des litiges. En mai 2017, il devait s'expliquer pour un coup sur le Gantois Mitrovic et en octobre 2016, c'est un coup au visage de l'Anderlechtois Kara qui lui avait valu un détour par l'avenue Houba de Strooper. En cas d'appel du FC Bruges, le dossier passera vendredi devant la commission des litiges d'appel. (Belga)

Wesley manquera les matches contre Courtrai (10/08), l'Antwerp (19/08), Anderlecht (26/08), Zulte Waregem (31/08), Lokeren (14/09) et La Gantoise (23/09). A moins que les Blauw en zwart ne fassent appel, Wesley ne reviendra pas avant le derby contre le Cercle de Bruges fin septembre. La commission des litiges a suivi l'avis du parquet, qui avait réclamé pareille sanction mardi après-midi. La défense du joueur a ensuite tenté d'obtenir une sanction moins sévère, sans succès. Wesley Moraes a été renvoyé au vestiaire après dix minutes de jeu dimanche sur la pelouse de Mouscron. L'arbitre Alexandre Boucaut lui a directement montré la carte rouge pour un coup de coude contre Katranis, le défenseur grec de Mouscron. Malgré leur infériorité numérique, les Brugeois ont fini par s'imposer 0-1 au Canonnier. D'habitude, le parquet fédéral formule une proposition de sanction aux joueurs exclus. Mais cette fois-ci, le parquet n'a pas fait de proposition au Brugeois, considéré comme un récidiviste. Wesley Moraes n'en est en effet pas à son premier passage devant la commission des litiges. En mai 2017, il devait s'expliquer pour un coup sur le Gantois Mitrovic et en octobre 2016, c'est un coup au visage de l'Anderlechtois Kara qui lui avait valu un détour par l'avenue Houba de Strooper. En cas d'appel du FC Bruges, le dossier passera vendredi devant la commission des litiges d'appel. (Belga)