Wawrinka, natif de Lausanne, s'est justement blessé au dos dimanche lors d'un entrainement avec son ami Federer. Ancien numéro 3 mondial, le joueur de 33 ans continue ainsi d'être poursuivi par les pépins physiques, après deux opérations au genou durant l'été 2017, des mois à être éloigné des courts puis une spectaculaire chute dans le classement mondial, jusqu'à la 263e place en juin dernier. L'homme aux 16 titres ATP, dont trois tournois du Grand Chelem, a reconnu être très "triste" de devoir faire une croix sur ce retour face à son public national. "Je me suis bloqué le dos hier à un entrainement. Ça allait mieux ce matin mais en reprenant l'entrainement ça n'est pas passé, ça a bloqué. Pour moi c'est plus sage de me retirer, de ne pas prendre de risque, surtout après tout le travail fait cette année pour revenir à ce niveau", a indiqué lundi le joueur au micro de la RTS. (Belga)

Wawrinka, natif de Lausanne, s'est justement blessé au dos dimanche lors d'un entrainement avec son ami Federer. Ancien numéro 3 mondial, le joueur de 33 ans continue ainsi d'être poursuivi par les pépins physiques, après deux opérations au genou durant l'été 2017, des mois à être éloigné des courts puis une spectaculaire chute dans le classement mondial, jusqu'à la 263e place en juin dernier. L'homme aux 16 titres ATP, dont trois tournois du Grand Chelem, a reconnu être très "triste" de devoir faire une croix sur ce retour face à son public national. "Je me suis bloqué le dos hier à un entrainement. Ça allait mieux ce matin mais en reprenant l'entrainement ça n'est pas passé, ça a bloqué. Pour moi c'est plus sage de me retirer, de ne pas prendre de risque, surtout après tout le travail fait cette année pour revenir à ce niveau", a indiqué lundi le joueur au micro de la RTS. (Belga)