Martin, 23e en 2017, pour sa première participation, et 21e l'an passé, aura pour équipiers Aimé De Gendt, 24 ans, Xandro Meurisse, 27 ans, le Norvégien Odd Eiking, 24 ans, et l'Italien Andrea Pasqualon, 31 ans. Les trois premiers cités découvriront le Tour cette année tandis que Pasqualon était de la partie en 2017 et 2018, décrochant plusieurs top-10 l'an passé. Les trois derniers coureurs seront choisis parmi une liste réduite de huit coureurs, précise l'équipe. "Nous avons choisi d'annoncer cinq noms pour pouvoir soulager ces coureurs", a expliqué dans un communiqué Jean-François Bourlart, le manager général. "Ils peuvent désormais se consacrer pleinement à la préparation du prochain Tour de France. Nous prenons encore une semaine de réflexion avant de sélectionner les trois derniers. Ces places seront les plus compliquées à choisir, mais nous prendrons rapidement une décision avec la direction sportive." "Nous avons balancé notre effectif en vue d'un Tour de France annoncé usant", a détaillé Bourlard. "Guillaume Martin restera, comme lors des deux dernières années, notre atout pour le classement de la montagne. Andrea Pasqualon, qui avait signé six top-10 sur le Tour l'an dernier, sera cet été notre seul sprinteur. Nous avons ensuite fait le pari de la jeunesse: Odd Eiking a démontré à plusieurs reprises que son talent peut le mener vers les sommets. Il a terminé le Dauphiné malade, mais ses prestations des dernières semaines nous ont convaincu que le Norvégien a le calibre pour briller sur le Tour. Xandro Meurisse a lui prouvé sur le Dauphiné que sa condition est ascendante. Son top-10 sur la dernière étape du Dauphiné prouve qu'il peut s'illustrer aussi en montagne. Enfin, Aimé De Gendt est un solide rouleur/baroudeur, qui pourra encadrer nos hommes protégés et passer à l'offensive." La troisième étape du Tour de France s'élancera de Binche, où est basé le siège de Wanty. Ce qui rendra cette étape particulière pour la formation belge. (Belga)