Après les Jeux Olympiques de Rio, où Van Laer a terminé 27e, ce Mondial est un nouveau rendez-vous d'importance dans une saison 2021 chargée. Début octobre à Varna, en Bulgarie, l'Olympien a terminé 9e de l'Euro, juste devant William De Smet. Ces Mondiaux s'annoncent intenses entre ceux qui ont pu être de la partie au Japon et les revanchards. Cent trente-neuf navigateurs, issus de 44 pays, s'affronteront avec le titre mondial comme objectif. Wannes Van Laer est 10e mondial de la catégorie, De Smet 50e. Deux régates par jour sont prévues entre vendredi et mercredi prochain. Pour rappel, le moins bon résultat de chaque participant n'est pas pris en compte dans l'élaboration du classement général. En 2020, l'Allemand Philipp Buhl s'était imposé devant l'Australien Matt Wearn, compagnon d'Emma Plasschaert et devenu entre-temps champion olympique, et le Croate Tonci Stipanovic. Wannes Van Laer avait terminé 11e et William De Smet 48e. (Belga)

Après les Jeux Olympiques de Rio, où Van Laer a terminé 27e, ce Mondial est un nouveau rendez-vous d'importance dans une saison 2021 chargée. Début octobre à Varna, en Bulgarie, l'Olympien a terminé 9e de l'Euro, juste devant William De Smet. Ces Mondiaux s'annoncent intenses entre ceux qui ont pu être de la partie au Japon et les revanchards. Cent trente-neuf navigateurs, issus de 44 pays, s'affronteront avec le titre mondial comme objectif. Wannes Van Laer est 10e mondial de la catégorie, De Smet 50e. Deux régates par jour sont prévues entre vendredi et mercredi prochain. Pour rappel, le moins bon résultat de chaque participant n'est pas pris en compte dans l'élaboration du classement général. En 2020, l'Allemand Philipp Buhl s'était imposé devant l'Australien Matt Wearn, compagnon d'Emma Plasschaert et devenu entre-temps champion olympique, et le Croate Tonci Stipanovic. Wannes Van Laer avait terminé 11e et William De Smet 48e. (Belga)